Infections aiguës de l'oreille moyenne (otitis media acuta)

Infections aiguës de l'oreille moyenne (otitis media acuta)
Classification internationale (CIM) H66.-

Principes de base

Les petits enfants, en particulier, pleurnichent souvent sans que vous puissiez déterminer ce qui ne va vraiment pas. Ensuite, ils pleurent, s'accrochent tout le temps à la queue du coq et veulent de l'attention tout le temps. Les causes de ces comportements sont très diverses. De la faim à la mauvaise humeur en passant par les maux de ventre, la fièvre ou les maux de dents, tout est possible. Tôt ou tard, la plupart des enfants sont également atteints d'une infection aiguë de l'oreille moyenne, l'otite moyenne aiguë selon le terme technique.

Mais il n'est pas si facile de déterminer si ce sont vraiment les oreilles ou simplement une mauvaise humeur qui gâche la journée. C'est pourquoi vous devez prêter attention aux moindres signes de maladie. Par exemple, le fait de jouer plus souvent avec l'oreille ou le rougissement du pavillon peuvent indiquer que les oreilles sont douloureuses. Une diminution de l'audition ou le fait de s'allonger sur une oreille peuvent également indiquer une otite moyenne.

Causes

L'oreille moyenne est une cavité située entre le tympan et l'oreille interne qui est remplie d'air. Il sert à transmettre le son via les osselets du tympan à l'oreille interne, où se trouve le véritable organe de l'audition. Pour assurer une ventilation suffisante, il existe une connexion avec le nasopharynx - la trompe d'Eustache. Les fluides formés dans l'oreille moyenne peuvent également s'écouler par ce tube.

La trompe d'Eustache comme transporteur de pathogènes

Bien que la connexion entre l'oreille et la bouche soit importante, elle présente également un inconvénient décisif. Les germes du nasopharynx peuvent pénétrer dans l'oreille moyenne et y provoquer une inflammation. Bien entendu, l'oreille moyenne est particulièrement menacée en présence d'infections virales ou bactériennes des voies respiratoires supérieures, c'est-à-dire les rhumes typiques accompagnés d'un refroidissement, de maux de gorge et de toux.

Facteurs favorables

Certains enfants souffrent particulièrement souvent d'infections aiguës de l'oreille moyenne. Outre les déviations anatomiques de la structure de l'oreille moyenne et des structures qui l'entourent, il existe également d'autres facteurs favorisants. Des amygdales pharyngées hypertrophiées, par exemple, peuvent favoriser le développement d'une infection de l'oreille moyenne, car elles entravent la respiration nasale et donc la ventilation de l'oreille moyenne. Cela entraîne une accumulation d'humidité et les germes se sentent particulièrement à l'aise dans les endroits chauds et humides.

Inflammation provenant de l'extérieur

Dans de rares cas, les germes peuvent également pénétrer dans l'oreille moyenne à partir du pavillon, via un tympan qui n'est plus intact. Dans ce cas, l'eau polluée du bain ou une mauvaise hygiène physique jouent un rôle dans le développement de l'otite moyenne acuta.

Symptômes

L'inflammation provoque un gonflement de l'oreille moyenne. Cela provoque des douleurs et une sensation de pression. En outre, la transmission du son par les osselets est empêchée, ce qui entraîne une perte d'audition.

Apparition soudaine et douleur intense

L'otite moyenne aiguë commence très soudainement par une douleur intense dans l'oreille. La douleur peut être ressentie dans une seule oreille, ou dans les deux oreilles avec une intensité variable. Elle est souvent accompagnée de fièvre et parfois d'un bourdonnement d'oreilles pulsé.

La perte d'audition est un bon indicateur

Les parents reconnaissent l'otite moyenne aiguë principalement par la présence d'une perte auditive plus ou moins prononcée. En effet, elle peut être détectée dans presque tous les cas et est souvent clairement perceptible.

Si l'infection aiguë de l'oreille moyenne progresse, le tympan peut également être endommagé. Il s'ensuit un écoulement purulent de l'oreille, après quoi la fièvre et la douleur disparaissent généralement en très peu de temps.

Diagnostic

Le diagnostic de l'otite moyenne aiguë est principalement posé en prenant connaissance des antécédents médicaux et en examinant l'oreille à l'aide d'un otoscope. On observe ici une rougeur du tympan, surtout au début. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les vaisseaux deviennent plus visibles et le tympan s'épaissit.

Quantifier la perte auditive

En outre, d'autres tests peuvent parfois être effectués, principalement pour déterminer si une perte auditive est présente et comment elle peut être quantifiée. Ils permettent également d'exclure une atteinte précoce des structures de l'oreille interne, qui peut survenir comme une complication précoce.

écouvillonnage du tissu sécrété

Dans certains cas, il peut être utile de faire un prélèvement si du pus s'écoule de l'oreille afin de déterminer quel agent pathogène est à l'origine de l'infection de l'oreille moyenne et comment la traiter au mieux. Ceci est particulièrement important si l'infection de l'oreille moyenne persiste pendant plus d'une semaine.

Thérapie

Le traitement de l'otite moyenne dépend principalement du stade de la maladie. Souvent, l'otite moyenne guérit spontanément.

Gardez la trompe d'Eustache ouverte

Pour empêcher la propagation du germe et prévenir ainsi une infection de l'oreille moyenne, il est possible d'administrer très tôt des gouttes nasales décongestionnantes et de les accompagner éventuellement d'une inhalation de vapeur de camomille.

Et même si l'otite moyenne aiguë s'est déjà produite, tout doit être fait pour rouvrir la connexion afin que la sécrétion inflammatoire puisse s'écouler et que l'inflammation puisse guérir. En outre, la douleur doit bien sûr être contrôlée.

Antibiotiques en cas d'inflammation persistante

S'il n'y a pas d'amélioration du mal d'oreille dans les 36 à 48 premières heures, il est logique d'administrer un antibiotique. Ce traitement doit être pris pendant au moins sept à dix jours afin de tuer les germes à l'origine du mal d'oreille.

Tubes de tympanostomie en cas d'infections répétées de l'oreille moyenne

Les enfants ont souvent des infections aiguës répétées de l'oreille moyenne qui passent en quelques jours. Toutefois, si cela se produit plusieurs fois par an et pendant plusieurs années, ou si l'inflammation est toujours particulièrement grave, un tube dit de tympanostomie peut être inséré dans le tympan. Cela permet de ventiler l'oreille moyenne et d'évacuer le liquide.

Ne pas administrer de gouttes pour les oreilles

L'administration de gouttes auriculaires, si populaire par le passé, est désormais obsolète, c'est-à-dire qu'elle n'est plus pratiquée. Comme son nom l'indique, l'inflammation a lieu dans l'oreille moyenne, c'est-à-dire derrière le tympan. La plupart du temps, le tympan est encore intact, c'est pourquoi les substances actives administrées par les gouttes n'atteignent pas du tout le site de l'infection. Ce n'est que si un écoulement purulent s'est déjà produit qu'il est logique de donner des gouttes auriculaires.

Prévision

Le pronostic est très bon. Même sans traitement médicamenteux intensif, l'otite moyenne aiguë guérit en quelques jours sans causer de dommages secondaires. Cependant, étant donné qu'elles sont toujours possibles et qu'elles se produisent fréquemment, surtout si l'inflammation dure plus longtemps, un examen médical est absolument conseillé.

En outre, des infections fréquentes de l'oreille moyenne peuvent entraîner une perte d'audition permanente. C'est pourquoi il convient de bien traiter les rhumes, même mineurs, afin d'éviter l'apparition du désagréable mal d'oreille.

Ton assistant personnel en matière de médicaments

Médicaments

Consultez ici notre vaste base de données de médicaments de A à Z, avec leurs effets et leurs ingrédients.

Substances

Toutes les substances actives avec leur application, leur composition chimique et les médicaments dans lesquels elles sont contenues.

Maladies

Causes, symptômes et options de traitement pour les maladies et blessures courantes.

Le contenu indiqué ne remplace pas la notice originale du médicament, notamment en ce qui concerne le dosage et l'effet des différents produits. Nous ne pouvons assumer aucune responsabilité quant à l'exactitude des données, car les données ont été en partie converties automatiquement. Un médecin doit toujours être consulté pour les diagnostics et autres questions de santé. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici.

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify.