Cancer de la peau noire (mélanome malin)

Cancer de la peau noire (mélanome malin)
Classification internationale (CIM) C43.-
Symptômes Dégénérer un mélanome selon la règle ABCDE
Causes possibles Rayonnement solaire, Taupes, mélanocytes dégénérés, prédisposition génétique
Facteurs de risque possibles lumière solaire excessive

Principes de base

Le mélanome malin est une tumeur maligne de la peau qui se propage rapidement. Une caractéristique du cancer de la peau noire qui contribue à son mauvais pronostic est la formation précoce de métastases (colonisations éparses) dans d'autres organes du corps humain. En Europe, le mélanome malin touche environ 12 personnes sur 100 000 par an. L'incidence est particulièrement élevée en Australie, où la population est plus exposée au soleil.

Globalement, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à être touchées par cette forme de cancer. Contrairement aux hommes, qui développent principalement un mélanome malin à un âge avancé, cette forme de cancer survient également plus souvent à un âge plus jeune chez les femmes. Cela est également confirmé par l'âge moyen de début de la maladie plus bas chez les femmes (57 ans) que chez les hommes (63 ans). Ces dernières années, cependant, la proportion de jeunes atteints de mélanome malin a généralement augmenté.

Le cancer de la peau noire peut également se développer dans des régions du corps qui ne sont pas constamment exposées au soleil. Chez les hommes, le mélanome malin se manifeste principalement sur le tronc, tandis que chez les femmes, les mélanomes se trouvent relativement souvent sur les membres. Occasionnellement, cependant, les mélanomes malins peuvent aussi se développer dans des zones du corps où ils sont difficiles à détecter, comme dans le lit de l'ongle, entre les orteils ou même sur les muqueuses.

Causes

Lésions cutanées dues à l'exposition au soleil

Dans la plupart des cas, le mélanome malin se développe à la suite d'un bain de soleil excessif. Toutefois, ce n'est pas l'exposition totale au soleil au cours d'une vie qui est déterminante ici, mais surtout les coups de soleil individuels intensifs, qui sont impliqués de manière significative dans le développement du mélanome malin.

Outre la lumière naturelle du soleil, les visites fréquentes et intensives dans un solarium peuvent également augmenter de manière significative le risque de développer un cancer de la peau noire.

Taupes

Les personnes à la peau claire et aux cheveux roux sont relativement plus susceptibles de développer un mélanome. Les personnes présentant de nombreux grains de beauté sont également particulièrement exposées au risque de développer un mélanome malin. Les personnes présentant plus de cinquante grains de beauté ont un risque accru de développer un cancer.

En outre, il existe des prédispositions génétiques qui peuvent favoriser le développement du mélanome malin. C'est pourquoi le cancer de la peau noire est plus fréquent dans les familles à haut risque.

Dans environ 2/3 des cas, le mélanome malin se développe sur des zones cutanées peu visibles. Ce n'est que dans une faible proportion des personnes concernées qu'une tumeur maligne se développe à partir d'une tache de naissance préexistante ou anormale (naevus atypique), d'une tache de naissance velue existant depuis la naissance ou de précurseurs cancéreux (lentigo maligna).

Mélanocytes dégénérés

Bien que l'on connaisse déjà un certain nombre de facteurs qui favorisent le développement du mélanome malin, on ne sait pas encore exactement comment ces facteurs provoquent le cancer de la peau noire. Cependant, il est clair que le cancer de la peau noire se développe à partir d'une altération des cellules pigmentaires de la peau (mélanocytes). Cela entraîne une dégénérescence de la croissance de ces mélanocytes, qui peuvent alors se multiplier de manière incontrôlée. Ces cellules pigmentaires dégénérées ont la particularité d'être très mobiles au sein de la peau et peuvent donc se propager à d'autres organes du corps à un stade précoce (métastases).

Symptômes

Le mélanome malin peut se présenter sous différentes formes. En principe, les formes suivantes de mélanome sont les plus fréquentes :

Mélanome à propagation superficielle (MSS) : cette forme de mélanome malin touche la plupart des personnes dans le monde. Elle se développe généralement dans un délai de un à quatre ans et se manifeste principalement sur le dos, la poitrine, les bras ou les jambes. Le mélanome est généralement plat et peut parfois être nodulaire. De plus, elle est clairement délimitée par rapport à la peau environnante. Le mélanome peut également être visible grâce à des changements de couleur, comme des zones brunes, roses, grises et noires bleutées, ou de petites zones blanches.

Mélanome nodulaire (MN) : il s'agit d'une forme de cancer de la peau noire à croissance très rapide. Semblable au mélanome à propagation superficielle, il se manifeste le plus souvent sur la poitrine, le dos ou les membres. Le mélanome nodulaire se développe généralement en quelques mois seulement. Elle est généralement nodulaire et en relief, peut saigner facilement et est généralement de couleur très foncée (bleuâtre, brun foncé). En raison de sa croissance agressive, le mélanome nodulaire a une évolution très maligne et un mauvais pronostic.

Mélanome lentigo maligna (LMM) : cette forme de mélanome malin touche principalement les personnes âgées. Il se développe progressivement sur plusieurs années à partir d'un stade précancéreux bénin (lentigo maligna). Le mélanome du lentigo maligna apparaît généralement dans les zones de la peau fréquemment exposées au soleil, par exemple sur le visage, le cou, les bras et les mains.

Mélanome lentigineux acral (MLA) : Le mélanome lentigineux acral se produit principalement, comme son nom l'indique, sur les acras, c'est-à-dire les extrémités des membres. Cette forme de mélanome apparaît principalement sur la paume de la main, la plante du pied, les doigts et les orteils. Comme il peut aussi souvent se développer sous les ongles, le mélanome lentigineux actral est souvent confondu avec une petite blessure au lit de l'ongle, un champignon ou une verrue. Une structure tachetée de différentes couleurs et aux limites floues est typique de ce mélanome.

Outre ces formes de mélanome malin, il en existe d'autres qui ne sont pas aussi fréquentes. Pour tous les mélanomes malins, il est vrai qu'ils se mettent généralement à saigner, même en cas de petites éraflures.

Diagnostic

Un diagnostic précoce est crucial pour les chances de guérison du mélanome malin. Contrairement à d'autres formes de cancer, aucune méthode d'examen complexe n'est généralement nécessaire pour diagnostiquer un mélanome. Une inspection précise de l'ensemble de la peau est très importante pour détecter un mélanome malin, bien que le cancer de la peau puisse également être détecté à temps grâce à des contrôles réguliers effectués par les patients eux-mêmes. Il convient de noter que la majorité des grains de beauté ne sont pas malins dans la plupart des cas. Cependant, afin de pouvoir détecter les mélanomes malins, la règle ABCDE peut être utile.

  • A=Asymétrie : les moles saines sont généralement circulaires et symétriques.
  • B=Limite: Si les mélanomes ne sont pas nettement délimités par rapport à la peau environnante, cela peut être le signe d'un grain de beauté dégénéré.
  • C=Coloration (décoloration) : Les mélanomes particulièrement noirs, ainsi que les grains de beauté qui présentent plusieurs couleurs différentes, doivent être clarifiés avec le médecin.
  • D=Diamètre : Les grains de beauté qui dépassent un demi-centimètre ou qui grossissent visiblement peuvent également être malins.
  • E=Élévation : Les mélanomes malins sont généralement surélevés et n'ont pas une surface plane.

Si 4 caractéristiques de la règle ABCDE peuvent être détectées dans un grain de beauté, il y a une suspicion urgente qu'il s'agit d'un mélanome malin. Dans ce cas, le mélanome doit être retiré de manière prophylactique par une petite opération et examiné au microscope.

En outre, les mélanomes apparents peuvent être examinés à l'aide d'un dermatoscope. Il s'agit d'un microscope particulièrement adapté à l'évaluation des mélanomes. Si des grains de beauté visibles sont découverts à l'aide du dermatoscope, ils doivent également être retirés et évalués au microscope.

Pour un diagnostic complet, des analyses de sang et des examens échographiques doivent également être effectués sur les mélanomes dont l'épaisseur est supérieure à 1 mm.

Métastases

Si un mélanome malin est diagnostiqué, il est absolument nécessaire de déterminer ou d'exclure la présence de cellules malignes dans d'autres organes. À cette fin, diverses procédures d'imagerie telles que le scanner, l'IRM, les radiographies et les échographies, ainsi que la scintigraphie osseuse, peuvent être utilisées.

Thérapie

Le type de thérapie et les chances de guérison dépendent de l'évolution du cancer. Plusieurs étapes se distinguent les unes des autres :

  • Stade 0 :les cellules dégénérées du mélanome malin sont situées exclusivement dans la couche supérieure de la peau et ne se sont pas encore développées en profondeur.
  • Stade I: Les cellules du mélanome malin ont déjà pénétré dans le derme. Le grain de beauté malin a une taille supérieure à 1,5 millimètre, mais les ganglions lymphatiques environnants sont exempts de cellules cancéreuses.
  • Stade II :le diamètre du mélanome est supérieur à 1,5 millimètre, mais inférieur à 4 millimètres. À ce stade également, les cellules cancéreuses ont déjà pénétré dans le derme, mais ni les couches plus profondes ni les ganglions lymphatiques environnants ne sont touchés.
  • Stade III : les cellules cancéreuses ont déjà atteint les couches profondes de la peau ainsi que les ganglions lymphatiques environnants. En outre, des tumeurs dites satellites peuvent se développer dans le voisinage immédiat et les tissus et organes adjacents peuvent être affectés.
  • Stade IV: le mélanome malin s'est déjà propagé à d'autres organes et à des ganglions lymphatiques éloignés (métastases à distance).

Retrait chirurgical

Le traitement de base de presque tous les mélanomes malins est l'ablation chirurgicale de la tumeur. Pour s'assurer qu'aucune cellule cancéreuse ne subsiste, les tissus adjacents de plus d'un centimètre de diamètre sont également retirés chirurgicalement.

Si la croissance du mélanome dans des couches plus profondes a déjà été diagnostiquée par échographie avant l'opération, les tissus environnants dans un rayon de trois centimètres doivent être coupés. Si une extension de la tumeur à des couches cutanées plus profondes n'est découverte au microscope qu'après l'opération, les tissus situés dans un rayon de trois centimètres doivent alors être enlevés lors d'une seconde opération.

Si une infestation des comptes lymphatiques environnants est détectée avant ou pendant l'opération, ceux-ci doivent également être retirés.

Chimiothérapie et radiothérapie

Si le mélanome malin s'est déjà propagé à des organes distants ou à des ganglions lymphatiques, le pronostic est bien plus sombre. Dans un premier temps, on tente d'enlever chirurgicalement ces métastases. Toutefois, en cas d'échec, une chimiothérapie est ajoutée à l'opération.

La radiothérapie est principalement utilisée pour les grains de beauté malins qui affectent les yeux, pour les grains de beauté lentigo maligna ainsi que pour les personnes âgées et les métastases dans le cerveau.

En outre, des études expérimentales ont été menées sur le traitement par l'énergie de rayonnement associé à l'hyperthermie (chauffage du corps). Cette méthode de traitement a donné des résultats prometteurs lors des premières études et pourrait jouer un rôle dans le traitement du cancer de la peau à l'avenir.

Traitement de la toxicomanie

Une autre possibilité pour le traitement du mélanome malin est d'influencer le système immunitaire avec des médicaments, par exemple avec l'interféron alpha. Cette substance doit être administrée par injection et renforce la réaction immunitaire contre les cellules tumorales. Cette forme de thérapie est particulièrement utile pour les patients en phase II ou III.

Si un traitement médicamenteux est effectué en postopératoire (traitement adjuvant), les petites métastases invisibles (micrométastases) peuvent être combattues. Ce traitement adjuvant peut normalement prolonger la durée de survie.

À cet égard, l'interféron α-2b et l'interféron α-2b ont obtenu les meilleurs résultats parmi les différents médicaments testés jusqu'à présent. Par exemple, un traitement à forte dose d'α-2b-interféron a prolongé de manière significative la durée de survie des patients traités et réduit le taux de rechute. En outre, l'apparition de micrométastases pourrait être réduite par le traitement.

Prévision

Chances de guérison

Le mélanome malin étant de plus en plus diagnostiqué à des stades précoces grâce à l'amélioration des méthodes d'examen ces dernières années, le pronostic s'est considérablement amélioré. Cependant, la perspective d'une guérison est influencée par plusieurs facteurs : le type et le stade du mélanome sont cruciaux.

Par exemple, le pronostic est assez bon pour les mélanomes qui ne s'enfoncent pas plus de 0,75 mm dans la peau et n'atteignent pas encore le derme. Un signe de mauvais pronostic serait la présence de métastases dans d'autres organes ou dans les ganglions lymphatiques environnants. En moyenne, le taux de survie à 5 ans du cancer de la peau noire est de 84 % chez les hommes et d'environ 88 % chez les femmes.

Le rôle de la détection précoce

Il convient de souligner que le mélanome malin est entièrement guérissable à des stades très précoces, c'est pourquoi la détection précoce et le traitement en temps utile sont très importants pour la guérison.

Si le cancer de la peau noire a déjà été diagnostiqué et traité, les soins de suivi sont importants : les personnes concernées doivent se rendre à des contrôles réguliers selon les instructions du médecin traitant, car le mélanome malin peut réapparaître même après des années. Ces récidives et métastases ont également un meilleur pronostic, à condition qu'elles soient détectées à temps.

Prévention

Protégez-vous d'une exposition excessive au soleil

L'une des mesures les plus importantes pour prévenir le mélanome malin est une protection appropriée contre une exposition excessive au soleil. Cela est particulièrement vrai pour les personnes à la peau claire et présentant de nombreux grains de beauté, mais les personnes à la peau plus foncée doivent également se protéger d'une exposition solaire intense.

Ainsi, pour la prévention du cancer de la peau noire, l'utilisation d'un écran solaire avec un facteur de protection élevé contre les rayons UVA et UVB est recommandée. Comme même le meilleur écran solaire ne peut offrir une protection à 100 % contre une exposition intensive au soleil, vous devez également protéger votre peau du soleil en portant des vêtements adaptés. En outre, vous ne devez pas vous exposer aux rayons intenses du soleil à la mi-journée. Pour les enfants, il est important de choisir un facteur de protection solaire très élevé, car ils sont particulièrement exposés.

Une autre mesure préventive importante consiste à consulter régulièrement un dermatologue pour examiner les grains de beauté existants. Si vous remarquez une tache de naissance nouvelle ou modifiée lors d'un auto-examen de votre peau, vous devez la faire clarifier immédiatement. Dans ce cas, une augmentation rapide de la taille ainsi que des tendances aux saignements de la modification de la peau doivent être considérées comme suspectes.

L'une des mesures les plus importantes dans la lutte contre le cancer de la peau est le dépistage du cancer de la peau, qui implique des examens précoces et réguliers de la peau. En Allemagne, ils sont financés par les caisses d'assurance maladie à partir de l'âge de 35 ans, dans certains cas également en Autriche. Lors du dépistage, les plaintes et les facteurs de risque sont d'abord interrogés dans le cadre d'un entretien d'anamnèse, puis la peau est examinée en détail par le médecin. Si le médecin constate des anomalies lors de l'examen de dépistage, le patient est orienté vers un dermatologue pour des examens plus approfondis.

Ad

Ad

Ton assistant personnel en matière de médicaments

Médicaments

Consultez ici notre vaste base de données de médicaments de A à Z, avec leurs effets et leurs ingrédients.

Substances

Toutes les substances actives avec leur application, leur composition chimique et les médicaments dans lesquels elles sont contenues.

Maladies

Causes, symptômes et options de traitement pour les maladies et blessures courantes.

Le contenu indiqué ne remplace pas la notice originale du médicament, notamment en ce qui concerne le dosage et l'effet des différents produits. Nous ne pouvons assumer aucune responsabilité quant à l'exactitude des données, car les données ont été en partie converties automatiquement. Un médecin doit toujours être consulté pour les diagnostics et autres questions de santé. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici.

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify.