Intolérance au fructose (intolérance au sucre des fruits)

Intolérance au fructose (intolérance au sucre des fruits)
Classification internationale (CIM) E74.-

Principes de base

Description

L'intolérance intestinale au fructose est due à un trouble du transporteur GLUT-5. Il est situé dans l'intestin grêle et est responsable de l'absorption du fructose et du glucose dans la circulation sanguine. En cas d'intolérance, le fructose n'est pas complètement absorbé.

Le sucre non absorbé passe dans le gros intestin, où il est décomposé par les bactéries qui s'y trouvent. Au cours de la dégradation, des produits de dégradation tels que l'hydrogène, le dioxyde de carbone et les acides gras à chaîne courte sont produits. Ceux-ci provoquent des symptômes tels que des flatulences, des diarrhées, des douleurs abdominales, des nausées ou une sensation de plénitude.

Le fructose ne se trouve pas seulement dans les fruits ou les légumes, mais aussi dans le miel et le sucre domestique normal (saccharose). Dans de rares cas seulement, il est nécessaire de renoncer complètement aux fruits. La plupart des personnes atteintes tolèrent généralement bien de petites quantités.

Les aliments qui contiennent également du dextrose (glucose) sont mieux tolérés car le glucose entraîne également le fructose lorsqu'il est absorbé dans l'intestin. Si le rapport entre le glucose et le fructose dans un aliment est correct, celui-ci est presque toujours bien toléré.

En revanche, le sorbitol (un substitut du sucre) est à éviter. Il est également absorbé par le GLUT-5 et entre donc en concurrence avec le fructose.

La quantité de fructose qui peut être consommée avant l'apparition des symptômes est appelée seuil de tolérance. Cela varie beaucoup d'une personne à l'autre. Chez une personne en bonne santé, 30g ou plus, chez une personne intolérante, 1g-5g. En outre, les symptômes ne sont souvent pas immédiatement attribués à une intolérance au fructose, mais plutôt au syndrome du côlon irritable.

Le nombre exact de personnes touchées n'est pas connu en raison du nombre élevé de cas non signalés, mais on estime que la tendance est à la hausse car le fructose est ajouté artificiellement à de plus en plus d'aliments.

L'intolérance peut être acquise ou congénitale.

L'intolérance intestinale (acquise) peut survenir dans l'enfance, mais se normaliser par la suite. Si elle apparaît d'abord chez l'adulte, elle l'accompagne généralement toute sa vie.

L'intolérance héréditaire (congénitale) au fructose est déjà perceptible chez les nourrissons. Ce trouble est considéré comme mettant la vie en danger, car même de petites quantités de fructose peuvent entraîner de graves complications.

Causes

Les symptômes sont causés par un trouble du transporteur GLUT-5. Il est responsable de l'absorption du fructose et du glucose de l'intestin vers la circulation sanguine. Si l'apport en sucre dépasse la capacité des transporteurs, le fructose atteint le gros intestin, où il est décomposé par les bactéries qui s'y trouvent et où des gaz sont produits comme produit de décomposition. Cela se traduit par des symptômes tels que des flatulences, des diarrhées ou des douleurs abdominales.

On ne sait pas encore exactement pourquoi le GLUT-5 a une capacité plus faible chez certaines personnes. Le seul indice jusqu'à présent est qu'il y a des antécédents familiaux de cette maladie, c'est pourquoi des facteurs génétiques sont envisagés.

L'intolérance au fructose peut être congénitale, disparaître dans l'enfance ou se développer chez l'adulte.

Symptômes

  • Flatulences
  • Diarrhée
  • Douleur abdominale
  • Nausées
  • Ballonnements
  • Vertiges

La perturbation de la fonction intestinale entraîne souvent une carence en acide folique ou en zinc. Les personnes touchées sont donc beaucoup plus sensibles aux infections.

L'intensité des symptômes est due à plusieurs facteurs :

  • Capacité d'absorption du fructose
  • Quantité de fructose consommée
  • Flore intestinale (quantité et type de bactéries dans l'intestin)
  • Teneur en glucose des aliments (améliore l'absorption du fructose)
  • Teneur en sorbitol (réduit l'absorption du fructose)

Diagnostic

L'intolérance au fructose est diagnostiquée sur la base de la teneur en hydrogène de l'air expiré. L'hydrogène se retrouve dans l'haleine dès que les bactéries intestinales dégradent le fructose.

La détection est similaire à un test d'alcoolémie, en expirant avec force dans un appareil. Ce test doit être effectué à jeun, plusieurs fois à 20 minutes d'intervalle, après que le patient ait bu 50 g de fructose.

Cette procédure ne convient pas à toutes les personnes. On mesure donc également la teneur en méthane de l'haleine, une autre indication de la dégradation du fructose dans le gros intestin.

Thérapie

Pour atténuer les symptômes, il faut éviter le fructose. En particulier au début de la thérapie, il est important de consommer le moins de fructose possible. Il s'agit généralement d'un défi pour les personnes concernées, car le fructose ne se trouve pas seulement dans les fruits et les jus, mais aussi dans les légumes, le sucre domestique (saccharose), de nombreuses sucreries, les boissons gazeuses, les sauces toutes prêtes et le miel.

Le sorbitol et les autres substituts du sucre sont également à éviter car ils inhibent l'absorption du fructose dans l'intestin. On les trouve dans les bonbons sans sucre et les fruits tels que les prunes ou les abricots.

Les aliments suivants peuvent être consommés sans inquiétude :

  • Viande
  • Pâtes
  • Riz
  • Pommes de terre (arrosées)
  • Produits céréaliers (la plupart)
  • Produits laitiers (la plupart)
  • Les légumes tels que les épinards, les petits pois, les asperges vertes, la choucroute, le chou, la chicorée, le maïs, la laitue, les champignons.

Un plan de régime précis doit être élaboré avec un médecin ou un nutritionniste spécialisé et suivi pendant au moins 2 à 4 semaines.

Si la thérapie fonctionne, le seuil de tolérance peut être testé. D'autres types de légumes et de fruits peuvent également être essayés.

La tolérance au fructose augmente chez de nombreux patients si une quantité au moins équivalente de glucose est consommée en même temps. Cet effet peut être utilisé avec des aliments qui contiennent déjà les deux sucres dans des proportions appropriées, ou en saupoudrant un peu de glucose sur des aliments contenant du fructose.

Si les symptômes ne disparaissent pas, il faut envisager d'autres intolérances, par exemple une intolérance au lactose.

Prévision

Si le changement ou l'ajustement du régime alimentaire est réussi, une vie sans symptômes est très probable.

Plus l'intolérance est faible, plus les chances sont grandes.

Si les enfants sont touchés, les symptômes peuvent s'atténuer d'eux-mêmes après un certain temps. Toutefois, si l'intolérance n'apparaît qu'à l'âge adulte, elle reste généralement présente toute la vie.

Principes rédactionnels

Toutes les informations utilisées pour le contenu proviennent de sources vérifiées (institutions reconnues, experts, études d'universités de renom). Nous attachons une grande importance aux qualifications des auteurs et à la base scientifique des informations. Cela garantit que nos recherches sont fondées sur des résultats scientifiques.

Danilo Glisic

Danilo Glisic
Auteur

Étudiant en biologie et en mathématiques, il se passionne pour la rédaction d'articles de magazine sur des sujets médicaux d'actualité. En raison de son affinité avec les chiffres, les données et les faits, il se concentre sur la description de résultats d'études cliniques pertinents.

Ton assistant personnel en matière de médicaments

afgis-Qualitätslogo mit Ablauf Jahr/Monat: Mit einem Klick auf das Logo öffnet sich ein neues Bildschirmfenster mit Informationen über Medikamio GmbH & Co KG und sein/ihr Internet-Angebot: medikamio.com/ This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify.
Médicaments

Consultez ici notre vaste base de données de médicaments de A à Z, avec leurs effets et leurs ingrédients.

Substances

Toutes les substances actives avec leur application, leur composition chimique et les médicaments dans lesquels elles sont contenues.

Maladies

Causes, symptômes et options de traitement pour les maladies et blessures courantes.

Le contenu indiqué ne remplace pas la notice originale du médicament, notamment en ce qui concerne le dosage et l'effet des différents produits. Nous ne pouvons assumer aucune responsabilité quant à l'exactitude des données, car les données ont été en partie converties automatiquement. Un médecin doit toujours être consulté pour les diagnostics et autres questions de santé. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici.