Logroton Retard® | Suisse

Logroton Retard®

Fabricant: Daiichi Sankyo

Narcotique
Non
admission Suisse
Groupe pharmacologique Bêta-bloquants et autres diurétiques

Tout savoir

Titulaire de l'autorisation

Daiichi Sankyo

Qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

Qu?est-ce que le Logroton Retard et quand est-il utilisé?

Le Logroton Retard contient deux substances actives (le tartrate de métoprolol et chlortalidone) qui agissent à des niveaux différents et dont les effets antihypertenseurs sont complémentaires.

Le tartrate de métoprolol appartient au groupe de médicaments appelés bêtabloquants qui bloquent certains récepteurs bêta situés principalement dans le coeur. La chlortalidone est un diurétique qui stimule l?excrétion d?urine et par là diminue la teneur en sels et en eau du corps.

Le Logroton Retard s?emploie pour traiter une pression sanguine trop élevée (hypertension).

Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?

Quand le Logroton Retard ne doit-il pas être utilisé?

Le Logroton Retard ne doit pas être utilisé en cas d?hypersensibilité envers les substances actives (métoprolol et chlortalidone) ou des substances apparentées, envers un des autres composants du médicament ainsi qu?envers d?autres bêtabloquants, les sulfamides et les sulfonylurées. De plus, le Logroton Retard ne doit pas être administré lors de maladie grave du coeur, des reins et du foie, de pression sanguine basse, de problèmes graves de la circulation, d?asthme grave ou de fortes crises d?asthme apparues dans le passé, de goutte ou de calculs d?urates apparus dans le passé, lors de concentration sanguine trop basse de potassium (malgré un traitement) ou de sodium, de concentration sanguine trop élevée de calcium, en cas d?hypertension pendant la grossesse et en cas d?excrétion de l?urine fortement réduite ou supprimée.

Quelles sont les mesures de précaution à observer lors de l?utilisation du Logroton Retard?

Informez votre médecin si vous souffrez d?une maladie des reins ou du foie ou de troubles dus à une maladie cardiaque (p.ex. chevilles enflées, difficultés à respirer, fatigue). Informez-le également si votre pouls est trop lent, si votre pression est basse, si vous présentez des troubles circulatoires importants, si vous souffrez d?asthme ou vous avez parfois une respiration très sifflante, si vous avez des fortes réactions allergiques (p.ex. aux piqûres d?insectes), si vous perdez parfois connaissance ou vous savez que vous êtes allergiques aux bêtabloquants ou à l?Hygroton® (chlortalidone).

Avertissez votre médecin si malgré un traitement vous présentez une concentration sanguine de potassium ou de sodium trop basse ou de calcium trop élevée, si vous souffrez de diabète, de cholestérol trop élevé dans le sang, d?un fonctionnement exagéré de la glande thyroïde, de goutte ou de troubles circulatoires (sensation de froid aux mains et aux pieds p.ex.) et si vous constatez en cours de traitement des démangeaisons, une rougeur de la peau, des difficultés à respirer, un ralentissement marqué du pouls, des battements cardiaques irréguliers, des crampes musculaires, de la dépression, des douleurs dans la poitrine (au repos), des troubles durables dans le haut du ventre ou tout autre symptôme nouveau.

Si vous avez l?impression pendant le traitement que vos yeux sont secs, démangent ou brûlent, informez-en votre médecin.

Avant chaque intervention chirurgicale ou dentaire, informez le médecin responsable que vous prenez le Logroton Retard.

La prise d?autres médicaments en même temps que le Logroton Retard peut influencer l?effet du Logroton Retard. Les médicaments pris en même temps peuvent alors avoir des effets inattendus à cause du Logroton Retard. Parmi les médicaments qui peuvent avoir une interaction avec le Logroton Retard figurent:

d?autres médicaments contre la pression sanguine trop haute, contre l?angine de poitrine, les palpitations;

préparations contre l?hyperglycémie (les symptômes annonciateurs d?une hypoglycémie en particulier les palpitations (pouls accéléré) peuvent être atténués; la transpiration peut éventuellement être renforcée);

la digoxine (médicament pour le coeur);

l?adrénaline ou d?autres substances semblables (contenues dans certaines gouttes pour les yeux ou le nez ainsi que dans des produits contre les refroidissements;

des médicaments contre les douleurs et les inflammations (antirhumatismaux non stéroïdiens);

la rifampicine (antibiotique);

certains médicaments pour traiter les troubles gastro-intestinaux (cimétidine, substances apparentées à l?atropine);

médicaments pour la narcose;

le lithium;

la vitamine D et les sels de calcium;

des préparations contre les taux trop élevés de cholestérol dans le sang (Cholestyramine, Colestipol);

médicaments contenant des substances actives de type cortisone (stéroïdes).

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

vous souffrez d?autres maladies,

vous êtes allergique ou

vous prenez déjà d?autres médicaments (même en automédication!).


Le Logroton Retard peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l?allaitement?

Il faut absolument informer votre médecin si vous êtes enceinte, souhaitez l?être ou si vous allaitez.

Le Logroton Retard ne doit pas être pris pendant la grossesse et l?allaitement.

Comment l'utiliser ?

Comment utiliser le Logroton Retard?

Les Divitabs peuvent être partagées en deux et seront avalés, soit entiers soit partagés en deux, sans les croquer avec un peu de liquide.

Ne prenez le Logroton Retard que sous surveillance médicale.

Au début du traitement, il est possible que votre médecin modifie la posologie après quelque temps afin de trouver le dosage qui vous est le mieux adapté.

Veuillez vous conformer au dosage prescrit par votre médecin et ne le modifiez pas sans qu?il vous l?ait expressément demandé.

La prise du médicament ne doit en aucun cas être interrompue brusquement. Lorsque le traitement est interrompu trop rapidement, votre état peut se détériorer passagèrement. Votre médecin vous informera comment procéder en cas d?interruption du traitement.

Le dosage habituel est 1 comprimé filmé (Divitab) le matin.

Ne changez pas le dosage prescrit de votre propre chef. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien lorsque vous pensez que l?efficacité de votre médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Quels effets indésirables le Logroton Retard peut-il avoir?

Lors d?un traitement avec le Logroton Retard, les effets indésirables suivants peuvent se produire: pouls anormalement ralenti, pression basse, fatigue, vertiges, maux de tête, troubles gastro-intestinaux légers, nausées/vomissements, perte d?appétit, douleurs au ventre, souffle court ou respiration sifflante, troubles sexuels.

Rarement il se peut que les troubles suivants apparaissent: crampes musculaires, troubles du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque, sensations inhabituelles au niveau de la peau (picotements, chatouillements), articulations enflées, palpitations, crise d?asthme, troubles de l?humeur, diminution de l?attention, insomnie, somnolence, cauchemars, diarrhée ou constipation, goutte, douleurs à l?estomac, sensibilité de la peau au soleil augmentée, éruption de la peau ou démangeaisons, aggravation d?un psoriasis.

Les effets indésirables qui apparaissent très rarement sont: douleurs dans la région du coeur, sécheresse buccale, démangeaisons ou irritations des yeux, troubles de la vision, jaunisse, sifflement d?oreille (perte d?ouïe lors de dosage plus élevé que normal), transpiration augmentée, nez bouché ou qui coule, perte de cheveux, troubles de la personnalité, hallucinations, augmentation de poids, arthrite, inflammation du pancréas.

Informez votre médecin immédiatement si vous observez un de ces effets ou tout autre effet non décrit ci-dessus.

Comment le produit doit-il être stocké ?

De quoi faut-il en outre tenir compte?

Comme beaucoup d?autres antihypertenseurs, le Logroton Retard peut diminuer la capacité de concentration. La prudence est donc de rigueur chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines.

Le Logroton Retard peut intensifier les effets de l?alcool.

Les médicaments doivent être tenus hors de portée des enfants.

Le médicament doit être conservé à l?abri de l?humidité et pas au-dessus de 30 °C.

Le médicament ne peut être utilisé au-delà de la date imprimée sur l?emballage avec la mention «EXP».

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d?une information détaillée destinée aux représentants des professions médicales.

Plus d'informations

1 comprimé filmé sécable (Divitab) contient 200 mg de tartrate de métoprolol et 25 mg de chlortalidone.