Ludiomil®

Code ATC
N06AA21
Medikamio Hero Image

NOVARTIS PHARMA

Substance
Narcotique Psychotrope
Non Non
Groupe pharmacologique Antidépresseurs

Ad

Tout savoir

Auteur

NOVARTIS PHARMA

Qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

On utilise le Ludiomil dans le traitement de la dépression et des troubles de l?humeur caractérisés par des symptômes tels que: tristesse, anxiété, agitation, nervosité, perte d?intérêt, incapacité de travailler, ruminations stériles, sentiment d?échec ou de culpabilité. Le Ludiomil agit également sur certains symptômes physiques provoqués par la dépression: fatigue, troubles du sommeil, vertiges, maux de tête ou douleurs dans les membres, troubles cardiaques et digestifs.

Le Ludiomil ne doit être utilisé que sur prescription du médecin.

Ad

Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?

Il est important que vous, les membres de votre famille ou les personnes s?occupant de vous parliez à votre médecin de toute modification d?humeur survenant pendant le traitement avec le Ludiomil.

Ludiomil ne doit pas être utilisé en cas d?hypersensibilité à la substance active (maprotiline) ou à l?un des excipients, en cas d?allergie à des médicaments (antidépresseurs tricycliques) pour le traitement de la dépression, d?épilepsie manifeste ou suspectée ou de tendance aux convulsions. Vous ne devez pas prendre non plus Ludiomil si vous avez eu récemment un infarctus du myocarde ou si vous souffrez d?une maladie grave du coeur, du foie ou des reins. Vous ne devez pas prendre Ludiomil non plus si vous présentez une pression intraoculaire élevée (glaucome à angle fermé), des difficultés à uriner (maladie de la prostate, rétention urinaire, par ex.) ou si vous prenez déjà un antidépresseur inhibant la monoamine-oxydase (IMAO). Vous ne devez pas utiliser non plus Ludiomil si vous consommez de grandes quantités d?alcool ou si vous prenez des substances altérant votre état mental (p.ex. somnifères, substances modifiant la conscience).

L?utilisation de Ludiomil est déconseillée chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans.


Ce médicament peut affecter les réactions, l?aptitude à utiliser des outils ou des machines et l?aptitude à la conduite.

Le Ludiomil pouvant entraîner un effet sédatif et diminuer la vigilance, la prudence est de rigueur lors de conduite d?un véhicule ou d?utilisation de machines. Il est recommandé de ne pas prendre de boissons alcoolisées pendant le traitement car le Ludiomil diminue la tolérance à l?alcool.

Informez votre médecin si vous souffrez ou vous avez déjà souffert d?une des affections suivantes:

maladie grave du foie, des reins, de la vessie ou du coeur, notamment antécédents d?infarctus du myocarde;

hyperthyroïdie ou prise d?hormones thyroïdiennes;

antécédent de pression intraoculaire élevée, difficultés à uriner ou constipation fréquente ou sévère;

baisse de tension en passant en position verticale;

consommation régulière d?alcool;

schizophrénie ou manie;

intolérance à des sucres (lactose par ex.);

diabète;

si vous avez des idées suicidaires;

si vous prenez des médicaments pour le traitement de troubles du rythme cardiaque.

Informez votre médecin si une constipation sévère apparaît pendant le traitement et si vous souffrez de fièvre et/ou de maux de gorge, notamment pendant les premiers mois du traitement.

Avant toute intervention chirurgicale, y compris les soins dentaires, vous devez signaler au médecin responsable ou à votre dentiste que vous prenez le Ludiomil.

Ludiomil peut entraîner une sécheresse de la bouche, ce qui peut augmenter le risque de caries dentaires. Pendant un traitement de longue durée, il est recommandé d?effectuer des contrôles dentaires réguliers.

Si vous portez des lentilles de contact et si vous avez les yeux irrités, parlez-en à votre médecin.

Ludiomil peut augmenter la sensibilité de votre peau à la lumière solaire. Des rougeurs cutanées, des démangeaisons, des rougeurs ou des décolorations peuvent survenir. Ne vous exposez pas directement au soleil et protégez votre peau avec des vêtements et des lunettes appropriés.

Les symptômes d?une dépression, notamment un comportement suicidaire, peuvent s?aggraver au cours d?un traitement par Ludiomil. Vous devez immédiatement contacter votre médecin dans ce cas.

L?arrêt du traitement ne doit pas être brutal et ne doit se faire qu?après entente avec votre médecin, car des symptômes de sevrage risquent sinon de survenir.

Chez les enfants, les adolescents et les adultes jeunes de moins de 25 ans atteints de dépression ou porteurs d?autres diagnostics psychiatriques, la survenue de troubles du comportement a été plus fréquente et le risque d?idées suicidaires, d?automutilation et de passage à l?acte suicidaire a été augmenté au cours du traitement par des antidépresseurs.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d?une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez ou utilisez déjà d?autres médicaments en usage externe (même en automédication!).


Informez votre médecin si vous êtes enceinte au moment de débuter le traitement ou si une grossesse se déclare pendant le traitement. Votre médecin décidera si vous pouvez prendre le Ludiomil. Vous ne devez pas allaiter si un traitement par Ludiomil s?avère nécessaire.

Comment l'utiliser ?

Vous devez respecter scrupuleusement les instructions du médecin. Celui-ci choisira la dose qui correspond le mieux à votre cas. Si vous oubliez de prendre le médicament au moment prévu, vous devez rattraper ce retard dès que possible puis revenir aux prises normales. Cependant, si l?heure de la prise suivante est proche, ne faites rien et poursuivez normalement le traitement. Ne doublez pas les doses.

Avalez les dragées sans les croquer, avec une boisson.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l?efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

L?utilisation du Ludiomil peut provoquer les effets secondaires suivants:

Etourdissements, maux de tête, vertiges, fatigue, somnolence, sécheresse de la bouche, sueurs, nausées, vomissements. Ces effets indésirables apparaissent en général au début du traitement et sont souvent passagers. S?ils persistent, veuillez consulter votre médecin. En outre, une augmentation de l?appétit, des états d?agitation, une anxiété, une agressivité, des troubles de la mémoire, des troubles du sommeil, des cauchemars, des troubles de la concentration, des tressautements musculaires, des crampes musculaires, une faiblesse musculaire, des vertiges, une sensation d?engourdissement dans les mains et les pieds, une vision floue, une transpiration, des bouffées de chaleur, une fièvre, des battements du coeur irréguliers (fortes palpitations, accélération du pouls), une constipation, des difficultés à uriner, des réactions cutanées allergiques, une sensibilité de la peau à la lumière ou des troubles de l?érection peuvent survenir. Ces effets indésirables peuvent être graves ou être un signe de surdosage. Vous devez donc prévenir immédiatement le médecin avant de continuer de prendre le médicament.

Une prise de poids peut occasionnellement survenir, ainsi que des vertiges, des étourdissements ou un évanouissement lors du passage de la position couchée à la position debout. Vous lever lentement peut vous aider. Si ce problème persiste ou s?aggrave, parlez-en avec votre médecin. Des états de confusion, des hallucinations, des démangeaisons, une chute de cheveux, une rétention urinaire, une augmentation de volume de seins ou une pneumonie peuvent apparaître dans de rares ou très rares cas.

Ludiomil peut entraîner des diminutions du taux de sucre dans le sang (hypoglycémies) lorsqu?il est utilisé en association avec d?autres médicaments pour le traitement d?un diabète. Si vous souffrez d?un diabète, vous devez donc mesurer régulièrement votre taux de sucre dans le sang (glycémie).

Une survenue plus fréquente de troubles du comportement, y compris une augmentation du risque d?idées suicidaires, d?automutilations et de passage à l?acte suicidaire, a été rapportée chez des enfants et des adolescents atteints de dépression ou d?autres diagnostics psychiatriques et traités par des antidépresseurs.

La prise simultanée du Ludiomil avec d?autres médicaments doit être discutée au préalable avec votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez-en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Comment le produit doit-il être stocké ?

Les médicaments doivent être tenus hors de portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être conservé au-dessus de 30 °C.

Le médicament ne doit être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l?emballage.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d?une information détaillée destinée aux professionnels.

Plus d'informations

1 dragée contient 10 mg, 25 mg, 50 mg ou 75 mg de chlorhydrate de maprotiline et des excipients.

Ton assistant personnel en matière de médicaments

Médicaments

Consultez ici notre vaste base de données de médicaments de A à Z, avec leurs effets et leurs ingrédients.

Substances

Toutes les substances actives avec leur application, leur composition chimique et les médicaments dans lesquels elles sont contenues.

Le contenu indiqué ne remplace pas la notice originale du médicament, notamment en ce qui concerne le dosage et l'effet des différents produits. Nous ne pouvons assumer aucune responsabilité quant à l'exactitude des données, car les données ont été en partie converties automatiquement. Un médecin doit toujours être consulté pour les diagnostics et autres questions de santé. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici.

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify.