L'atogépant aide-t-il à prévenir les migraines ?

Photo d'un jeune homme avec des douleurs à la tête et un verre d'eau à la main

Environ 10 millions de personnes en Allemagne souffrent de crises de maux de tête. La prophylaxie et le traitement aigu sont d'une grande importance et ne cessent d'évoluer. Une étude récente a évalué l'efficacité de la substance active atogepant dans la prévention des épisodes de migraine.

Photo d'un jeune homme avec des douleurs à la tête et un verre d'eau à la main

fizkes / iStock

Migraine

La migraine est une maladie chronique qui met les personnes concernées complètement hors d'état de nuire. Les crises de maux de tête récurrentes sont associées à d'autres maux tels que les vertiges, les nausées, les vomissements, la sensibilité à la lumière et aux bruits. Les douleurs modérées à fortes augmentent avec l'effort physique. Environ 15% des migraineux souffrent de migraine avec aura. Dans ce cas, des symptômes neurologiques, généralement visuels, apparaissent et entraînent un scotome scintillant qui s'étend dans le champ visuel. L'aura survient généralement avant la crise et peut durer de 15 à 60 minutes.

Le processus pathologique et les causes de la migraine ne sont pas encore totalement élucidés. L'hérédité, l'équilibre hormonal et certains facteurs déclencheurs comme la panique, le stress ou les conditions météorologiques peuvent être des facteurs causaux. On distingue deux formes d'évolution des crises : épisodique et chronique. Dans le cas d'une évolution chronique, le patient a des crises de maux de tête plus de 15 jours par mois et ce pendant plus de trois mois. Les crises de maux de tête doivent en outre répondre aux critères de la classification IHS pour être considérées comme des migraines. Souvent, la migraine chronique est associée à une dépression ou à une maladie anxieuse. Celles-ci peuvent toutefois être favorisées par un médicament contre les maux de tête, raison pour laquelle il ne faut pas le prendre plus de 10 jours par mois. En cas de migraine typique dont l'examen clinique est normal, aucun autre diagnostic n'est nécessaire.

En règle générale, les crises de maux de tête sont traitées par le médecin de famille, d'où l'importance d'y effectuer à la fois le traitement et la prévention. Le traitement vise à réduire la fréquence, la durée et la gravité des crises de migraine. Le traitement médicamenteux est effectué par voie orale et par injection. Des anticorps monoclonaux ciblant le CGPR ont été spécialement développés pour les injections. Ils se sont révélés efficaces et bien tolérés, mais les patients préfèrent généralement un traitement oral. Pour le traitement aigu, on utilise des analgésiques, des antiémétiques et des triptans pour les crises de migraine très sévères. En prophylaxie, les bêtabloquants, la flunarizine, le topiramate et les anticorps CGRP sont prescrits. Toutefois, en raison d'un manque d'efficacité et/ou d'une intolérance, environ 75% des patients interrompent un tel traitement. Outre les traitements médicamenteux, des thérapies non médicamenteuses sont également utilisées. Il s'agit notamment de la pratique régulière d'un sport d'endurance, de techniques de relaxation régulières ainsi que d'un quotidien et d'un rythme de vie réguliers.

Atogepant

Cette substance active à prendre par voie orale n'a été autorisée que récemment aux États-Unis. Les doses varient et sont déterminées par le médecin traitant. L'atogépant a été étudié dans le cadre d'une étude de phase 2b/ 3 et d'une étude de phase 3 (ADVANCE) dans le contexte de la migraine. Les participants aux études ont pris le médicament une fois par jour, ce qui a contribué de manière significative à la réduction de la moyenne mensuelle des crises de migraine. L'atogépant s'est avéré bien toléré et sans danger. Le pourcentage de participants ayant signalé des effets secondaires liés au traitement était similaire dans tous les groupes et les effets secondaires les plus fréquemment rapportés étaient la constipation et les nausées, contre 0,5% pour la constipation et 1,8% pour les nausées dans le groupe placebo.

Un médecin met une pilule dans la main d'un patient

thodonal / iStock

Méthode d'étude

L'analyse secondaire publiée dans le JAMA Network a utilisé les données de l'étude ADVANCE de phase 3, randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, qui s'est déroulée du 14 décembre 2018 au 19 juin 2020. Le motif de l'analyse secondaire est né de la décision de récentes revues et prises de position selon lesquelles le traitement de la migraine devrait se concentrer sur les soins primaires. Les patients migraineux ont besoin d'un traitement préventif qui soit efficace, bien toléré et spécifique à la migraine. L'objectif était d'étudier les taux de réponse des patients migraineux à l'atogépant. Les résultats ont été mesurés en fonction du nombre moyen de jours de migraine par mois et de la manière dont ce nombre a évolué.

902 adultes souffrant de 4 à 14 crises de migraine par mois ont participé à l'étude. Ils ont été répartis dans les groupes suivants : trois groupes prenant 10, 30 ou 60 mg d'atogépant par jour et un groupe prenant un placebo par jour. Les sujets ont reçu la dose quotidienne dans un rapport de 1:1:1:1 sur une période de 12 semaines. Dans chaque groupe de dosage, la substance active a réduit le nombre moyen de jours de migraine par mois.

Les taux de réponse au traitement ont ensuite été analysés et évalués. Par taux de réponse, on entend la réduction du nombre moyen de jours mensuels où les participants ont des crises de migraine. Il a été divisé en 25% ou plus de changement dans le nombre moyen de jours de maux de tête par mois, 50% ou plus, 75% ou plus et 100% de réduction du nombre de jours de maux de tête par mois.

Résultats

Dans le groupe 10 mg (n = 214), 73,4% des participants ont vu leur nombre moyen de jours de migraine par mois diminuer de 25% ou plus. Chez 55,6% des participants, les jours moyens ont été réduits de 50%. 30,4% des participants ont indiqué une réduction de 75% et 7,9% des participants ont vu leur nombre de jours de migraine diminuer de 100%.

Dans le groupe 30 mg (n = 223), 77,1% des participants ont vu leur nombre de jours de migraine mensuel diminuer de 25%. Une réduction de 50% des jours est survenue chez 58,7% des participants. 29,6% des participants ont indiqué une réduction de 75% et 4,9% des sujets ont documenté une réduction de 100% des jours de migraine mensuels.

Dans le groupe 60 mg (n = 222), 81,1% des participants ont vu leur nombre mensuel moyen de jours de migraine diminuer de 25% ou plus. Chez 50,8% des participants, les jours moyens ont été réduits de 50%. 37,8% des sujets ont connu une réduction de 75% et 7,7% des participants ont vu leur nombre de jours de migraine diminuer de 100%.

Dans le groupe placebo (n = 214), 58,9% des sujets ont vu leur nombre de jours de migraine mensuel diminuer de 25%. 29,0% des participants ont rapporté une réduction de 50% des jours. 10,7% des participants ont rapporté une réduction de 75% et 0,9% des sujets ont vu leur nombre de jours de migraine mensuel diminuer de 100%.

La réponse au traitement oral s'est manifestée dès les quatre premières semaines et a augmenté au fil du temps, ce qui indique une réponse précoce et durable. Ces données indiquent qu'une période de traitement de 12 semaines est appropriée pour déterminer la réponse au médicament. Des doses plus élevées semblaient donner les taux de réponse les plus élevés. Cela peut guider les médecins dans la détermination individuelle de la dose initiale. Les taux de réponse de l'atogépant étaient cohérents avec ceux d'autres traitements de prévention de la migraine. Les résultats rapportés par les patients ont montré qu'une proportion importante de participants ont déclaré se sentir beaucoup mieux et être satisfaits du traitement.

Les taux de répondeurs ont été analysés sur une série de seuils et de périodes, ce qui a permis de détecter différents niveaux de réponse au traitement à différents moments. En outre, la période de suivi a commencé dès la semaine 1, ce qui a permis d'évaluer le début le plus précoce de l'efficacité de l'atogépant. Le risque de faux positifs peut être considéré comme faible, étant donné que des différences statistiquement significatives ont été observées dans la plupart des observations. L'étude présente également certaines limites, notamment le fait que seuls 50 % des taux de répondeurs sont des résultats préétablis contrôlés pour les erreurs α.

Conclusion

L'atogépant s'est révélé efficace et bien toléré dans la prévention de la migraine à toutes les doses étudiées après les 4 premières semaines de traitement, et a présenté des taux de réponse significativement différents de ceux du placebo. Une dose plus élevée s'accompagnait d'un plus grand nombre de sujets chez qui les jours de migraine mensuels moyens étaient raccourcis. Ces résultats peuvent faciliter la détermination de la dose initiale dans le cadre du traitement médical. Reste à savoir quand l'atogépant sera autorisé dans les pays européens.

Maladies contenues dans l'article

Principes rédactionnels

Toutes les informations utilisées pour le contenu proviennent de sources vérifiées (institutions reconnues, experts, études d'universités de renom). Nous attachons une grande importance aux qualifications des auteurs et à la base scientifique des informations. Cela garantit que nos recherches sont fondées sur des résultats scientifiques.

Olivia Malvani

Olivia Malvani
Auteur

Étudiante en nutrition, elle rédige des articles de magazine sur des sujets médico-pharmaceutiques d'actualité et les associe à son intérêt personnel pour l'alimentation préventive et la promotion de la santé.

Dernière mise à jour

27.10.2022

Partager

Ton assistant personnel en matière de médicaments

afgis-Qualitätslogo mit Ablauf Jahr/Monat: Mit einem Klick auf das Logo öffnet sich ein neues Bildschirmfenster mit Informationen über Medikamio GmbH & Co KG und sein/ihr Internet-Angebot: medikamio.com/ This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify.
Médicaments

Consultez ici notre vaste base de données de médicaments de A à Z, avec leurs effets et leurs ingrédients.

Substances

Toutes les substances actives avec leur application, leur composition chimique et les médicaments dans lesquels elles sont contenues.

Maladies

Causes, symptômes et options de traitement pour les maladies et blessures courantes.

Le contenu indiqué ne remplace pas la notice originale du médicament, notamment en ce qui concerne le dosage et l'effet des différents produits. Nous ne pouvons assumer aucune responsabilité quant à l'exactitude des données, car les données ont été en partie converties automatiquement. Un médecin doit toujours être consulté pour les diagnostics et autres questions de santé. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici.