Publicité

Auteure: SANDOZ


Longue information

Qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

Metopress fait partie d?un groupe de médicaments appelé bêta-bloquants. Ces substances bloquent certains récepteurs bêta situés principalement dans le coeur. Metopress est destiné au traitement de l?hypertension artérielle, des troubles cardiaques et circulatoires d?origine nerveuse, des crises d?angine de poitrine (dues à une irrigation insuffisante des artères coronaires) et des troubles du rythme cardiaque, dans le traitement à long terme après un infarctus du myocarde, en traitement d?appoint dans l?hyperactivité de la glande thyroïde et pour prévenir la migraine.

Metopress ne doit être utilisé que sur prescription médicale.

Publicité

Table des matières
Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?
Comment l'utiliser ?
Quels sont les effets secondaires possibles ?
Comment le produit doit-il être stocké ?
Plus d'informations

Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?

Metopress ne doit pas être utilisé en cas d?hypersensibilité au principe actif (tartrate de métoprolol) et aux dérivés apparentés, à l?un des excipients ou à d?autres bêta-bloquants. En outre, Metopress ne doit pas être utilisé si vous avez souffert dans le passé d?une maladie grave du coeur, de troubles circulatoires graves, d?hypotension, d?asthme sévère ou de crises d?asthme sévères.


Ce médicament peut affecter les réactions, l?aptitude à la conduite et l?aptitude à utiliser des outils ou des machines, car il peut provoquer des vertiges, de la fatigue ou une vision floue! Ceci est particulièrement valable au début du traitement, lors d?une augmentation de la posologie ou d?un changement de médicament, ainsi qu?en association avec l?alcool.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous savez que vous avez développé des réactions allergiques aux bêta-bloquants dans le passé, si vous présentez des troubles liés à une maladie du coeur (par ex. des oedèmes malléolaires, des difficultés respiratoires, une fatigue), si vous avez un pouls irrégulier et ralenti de façon inhabituelle, des troubles circulatoires graves (par ex. des mains et des pieds froids), une hypotension, de l?asthme, si vous respirez parfois très difficilement ou si vous avez des pertes de connaissance.

Avertissez votre médecin si vous souffrez de diabète, d?une hyperactivité de la glande thyroïde, d?une maladie grave du coeur ou du foie, si vous présentez des réactions allergiques importantes (par ex. aux piqûres d?insectes) ou si vous ressentez des douleurs dans la poitrine au repos.

Veuillez également informer votre médecin si vous avez l?impression que vos yeux sont secs, qu?il y a frottement ou qu?ils brûlent depuis que vous êtes sous traitement.

Avant toute intervention chirurgicale ou dentaire, vous devez avertir le médecin responsable que vous êtes sous traitement par Metopress.

La prise simultanée d?autres médicaments peut modifier l?action de Metopress ou, à l?inverse, ces médicaments peuvent déployer un effet inhabituel sous l?influence de Metopress. Les médicaments qui peuvent entraîner des interactions avec Metopress comprennent entre autres:

d?autres médicaments utilisés contre l?hypertension artérielle (par ex. prazosine, clonidine, vérapamil, diltiazem), l?angine de poitrine (par ex. la nitroglycérine) ou les battements irréguliers du coeur (par ex. amiodarone, propafénone, quinidine, disopyramide, glucosides digitaliques tels que la digoxine, lidocaïne);

les médicaments contre le diabète tels que l?insuline et les antidiabétiques oraux (les symptômes d?alarme en cas d?hypoglycémie, notamment les palpitations (= accélération du rythme cardiaque), peuvent être atténués, les sudations peuvent être éventuellement accentuées);

l?adrénaline ou les substances analogues (contenues dans certaines gouttes oculaires ou nasales ou dans certains médicaments contre la toux et les refroidissements);

certains médicaments contre l?allergie (antiallergiques, par ex. la diphénhydramine);

certains médicaments contre la douleur et l?inflammation (anti-inflammatoires non stéroïdiens comme par ex. l?indométacine);

certains antibiotiques (par ex. la rifampicine);

certains médicaments contre les virus (par ex. le ritonavir);

certains médicaments contre la malaria (par ex. l?hydroxychloroquine ou la quinidine);

certains médicaments contre les mycoses (par ex. la terbinafine);

certains médicaments contre les ulcères gastro-intestinaux (par ex. la cimétidine);

certains médicaments contre la dépression (par ex. la fluoxétine, la paroxétine ou le bupropion);

certains médicaments contre les psychoses (par ex. la thioridazine);

certains anesthésiques.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d?une autre maladie, vous êtes allergique, vous prenez ou utilisez déjà d?autres médicaments en usage interne ou externe (même les gouttes nasales et oculaires ainsi que les autres médicaments en automédication)!


Metopress ne doit pas être pris pendant la grossesse, ni pendant la période d?allaitement.

Veuillez dans tous les cas informer votre médecin si vous être enceinte, si vous planifiez une grossesse ou si vous allaitez.

Publicité

Comment l'utiliser ?

Prendre Metopress sans croquer avec un peu d?eau.

Les comprimés Metopress 100 ainsi que les comprimés retard Metopress retard 200 sont sécables; selon les doses prescrites par votre médecin, vous prendrez un comprimé retard Metopress retard 200 ou seulement la moitié avec un peu d?eau, sans le croquer.

Metopress ne doit être pris que sous surveillance médicale. Au début du traitement, il est possible que votre médecin décide, après un certain temps, de modifier la posologie du médicament pour parvenir à la dose idéale dans votre cas.

La sécurité d?emploi et l?efficacité de Metopress n?ont pas été prouvées chez l?enfant et l?adolescent.

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d?emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l?efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien.

La prise du médicament ne doit en aucun cas être interrompue brutalement.

En cas d?interruption trop brutale de la prise du médicament, votre état de santé peut s?aggraver momentanément. Votre médecin vous expliquera comment vous devez procéder pour arrêter le traitement.

En règle générale, les doses prescrites sont les suivantes:

Après un infarctus du myocarde: 1 comprimé Metopress 100 ou ½ comprimé retard Metopress retard 200 matin et soir.

Dans l?angine de poitrine: ½?2 comprimés Metopress 100 matin et soir, ou ½ à 1 comprimé retard Metopress retard 200 le matin au réveil ? si nécessaire répéter la même dose le soir.

Dans l?hypertension: 1 à 2 comprimés Metopress 100 le matin, ou la moitié de cette dose matin et soir, ou ½ à 1 comprimé retard Metopress retard 200 le matin.

En cas d?hyperactivité de la glande thyroïde: ½ comprimé Metopress 100, si nécessaire 1 comprimé Metopress 100, 3 à 4 fois par jour.

Lors de troubles cardiaques et circulatoires d?origine nerveuse et pour prévenir la migraine: 1 comprimé Metopress 100 ou ½ comprimé retard Metopress retard 200 le matin, si nécessaire matin et soir.

Si vous avez oublié de prendre une dose de Metopress, prenez celle-ci aussi rapidement que possible. Cependant, s?il est déjà presque temps de prendre la dose suivante, ignorez la dose omise et conformez-vous à nouveau au schéma posologique habituel. Ne prenez jamais une dose double.

Si, par erreur, vous avez ingéré trop de comprimés, informez-en immédiatement votre médecin. Le cas échéant, vous devrez être placé sous surveillance médicale.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

La prise de Metopress peut entraîner l?apparition d?effets secondaires chez certains patients.

Si vous souffrez d?un des effets secondaires suivants, veuillez contacter votre médecin aussi rapidement que possible:

Un ralentissement inhabituel du pouls ainsi que des difficultés respiratoires ou une respiration sifflante peuvent fréquemment se manifester.

Peuvent survenir moins fréquemment: oedèmes malléolaires, troubles du rythme cardiaque ou palpitations cardiaques, mains ou pieds plus froids que d?habitude, troubles de l?humeur ou troubles de la personnalité, hallucinations, éruptions cutanées ou démangeaisons, yeux secs et/ou irrités, tendance à saigner ou à former un hématome plus rapidement que d?habitude, douleurs dans la région abdominale supérieure droite accompagnées ou non de coloration jaunâtre du blanc de l?oeil (peut être un signe de jaunisse), crise d?asthme.

Informez immédiatement votre médecin si vous constatez l?apparition de l?un des troubles ci-dessus.

Metopress 100 et Metopress retard 200 peuvent entraîner également l?apparition d?autres effets secondaires ne nécessitant toutefois pas de soins médicaux immédiats et pouvant disparaître au cours du traitement, une fois que l?organisme s?est habitué au médicament. Vous devez cependant informer votre médecin lorsque les symptômes sont persistants ou gênants:

Peuvent survenir fréquemment: fatigue, vertiges (parfois lorsque vous vous levez rapidement, en présence d?hypotension), maux de tête, nausées/vomissements, douleurs abdominales.

Peuvent survenir moins fréquemment: crampes musculaires ou douleurs articulaires, troubles de la sensibilité comme par ex. fourmillement (= paresthésies), douleurs dans la région du coeur (différentes de celles de l?angine de poitrine), accès de somnolence durant la journée, troubles du sommeil, cauchemars, diarrhée ou constipation, sécheresse buccale, sudation augmentée, perte de cheveux, aggravation d?un psoriasis préexistant, obstruction ou écoulement nasal, troubles sexuels, vision floue, bourdonnements d?oreilles ou autres troubles auditifs (surdité lors de dose supérieure à la dose recommandée), prise de poids, résultats anormaux des tests de la fonction hépatique.

Chez certains patients, Metopress a entraîné un état de confusion, de même que des taux sanguins anormaux pour les triglycérides ou le cholestérol.

Comme pour tous les médicaments de ce type, une aggravation de la maladie est possible lors du traitement des troubles du rythme cardiaque par Metopress.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Comment le produit doit-il être stocké ?

Metopress renforce les effets de l?alcool.

Conserver le médicament dans l?emballage original, dans un endroit sec, à température ambiante (15?25 °C) et hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d?une information détaillée destinée aux professionnels.

Plus d'informations

Metopress 100 comprimés (sécables) et Metopress retard 200 comprimés retard (sécables) contiennent le substance active tartrate de métoprolol et des excipients.

Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies. OK