Syndrome de Down (trisomie 21)

Syndrome de Down (trisomie 21)
Classification internationale (CIM) Q90.-
Symptômes Mal développement des organes et des tissus, Défauts cardiaques, Malformations du tractus gastro-intestinal, Forte susceptibilité aux infections, Hypothyroïdie
Causes possibles Erreur dans la production de cellules germinales (21e chromosome)
Facteurs de risque possibles Âge gestationnel élevé de la mère, certaines variantes de gènes, radiations nocives, la consommation excessive de cigarettes, Abus d'alcool, Prise de contraceptifs oraux, Infection virale au moment de la fécondation

Principes de base

Le syndrome de Down ne peut être qualifié de maladie au sens classique du terme, mais plutôt d'anomalie chromosomique. Le nombre de chromosomes (porteurs du matériel héréditaire) s'écarte ici de la valeur normale de 46.

En ce qui concerne les chromosomes en général, on peut dire qu'à l'état normal, l'être humain possède 22 autosomes (déterminant les caractéristiques indépendantes du sexe de l'être humain) en double exemplaire et un chromosome sexuel supplémentaire (XX chez la femme et XY chez l'homme).

En cas de syndrome de Down, la personne atteinte possède 47 chromosomes au lieu de 46, car le 21e chromosome est présent en triple exemplaire. Cela explique également le nom de "trisomie 21", car "tri" signifie "trois" et "somie" signifie chromosome. Au lieu de trisomie 21, on utilise parfois le terme "maladie de Langdon-Down", qui remonte au découvreur et médecin anglais John Landon-Down, qui a décrit le syndrome pour la première fois au milieu du XIXe siècle.

Dans la langue vernaculaire, le syndrome était appelé "mongolisme" et les personnes touchées "mongoloïde", ce qui n'est plus utilisé pour des raisons ethniques. Cela est dû à l'apparence des personnes touchées, qui s'apparente aux traits du visage de la tribu mongole (yeux bridés, arête nasale plate).

Fréquence

Le syndrome de Down est l'une des anomalies chromosomiques numériques les plus courantes et se produit aussi souvent chez les enfants de sexe féminin que masculin. Une anomalie chromosomique est une déviation du nombre normal de chromosomes dans la cellule.

Sur le plan épidémiologique, on peut dire que le nombre de naissances de trisomiques dans le monde est d'environ 200 000 par an, dont un nouveau-né sur 600 à 800 en Allemagne. Le nombre de personnes touchées en Allemagne est d'environ 30 000 à 50 000, bien que l'on ne puisse pas supposer les chiffres exacts ici, car les données précises ne sont pas collectées. Plus l'âge gestationnel de la mère augmente, plus le risque de syndrome de Down augmente.

Formes du syndrome de Down

  • Trisomie 21 libre95% des personnes atteintes du syndrome de Down ont une trisomie 21 libre. Sous cette forme, toutes les cellules du corps contiennent trois fois le 21e chromosome. Cette forme de trisomie est appelée mutation spontanée car elle se produit soudainement et sans raison apparente.
  • Trisomie 21 mosaïqueLa trisomie mosaïque ne concerne que 1 à 2 % des personnes atteintes du syndrome de Down. Dans ce cas, certaines cellules du corps ont un jeu normal de chromosomes, tandis que d'autres ont le 21e chromosome à nouveau en triple exemplaire. Le degré d'expression des caractéristiques typiques du syndrome de Down dépend de la prédominance de cellules à deux chromosomes ou de cellules trisomiques chez la personne atteinte.
  • Translocation trisomie 21Cette forme de trisomie touche 3 à 4 % des cas et est plus fréquente dans les familles. On parle de trisomie par translocation lorsque l'un des trois chromosomes 21 fusionne avec l'un des 46 autres chromosomes. Il peut se produire spontanément après la fécondation, ou être transféré d'un parent à l'enfant.

Causes

Erreur dans la division cellulaire

Trisomie 21 libre

Cette forme la plus courante de trisomie se produit lorsqu'une erreur se produit au cours de la production des cellules germinales (ovule et sperme).

Les cellules germinales elles-mêmes se développent à partir de cellules précurseurs qui possèdent un double jeu normal de chromosomes. En général, il s'agit de 22 paires d'autosomes, plus deux chromosomes sexuels - soit XX chez les femelles, soit XY chez les mâles). Au total, ce sont donc 46 chromosomes ou 23 paires de chromosomes. Normalement, l'information du matériel génétique est répartie de manière égale entre les cellules germinales lors de la division, de sorte que la cellule germinale possède un seul jeu de chromosomes (22 autosomes plus 1 chromosome sexuel = 23). L'objectif est qu'en cas de fécondation ultérieure, la fusion de la cellule sexuelle unique mâle (spermatozoïde) et femelle (cellule germinale) produise à nouveau un organisme doté d'un double jeu de chromosomes.

Toutefois, des erreurs peuvent également se produire au cours du processus. Si les deux chromosomes 21 dupliqués se retrouvent dans une cellule germinale, celle-ci compte désormais 24 chromosomes au lieu de 23. Plus tard, après fusion avec une cellule germinale normale, on obtient une cellule trisomique, car elle possède le chromosome 21 en triple exemplaire, soit un total de 47 chromosomes. Toutes les cellules dérivées de cette cellule ont le même ensemble de chromosomes et sont donc également trisomiques.

Trisomie 21 mosaïque

Rarement, il peut également arriver que le chromosome n° 21 soit à nouveau perdu dans certaines cellules lors de la division cellulaire suivante ("sauvetage de la trisomie"), mais pas dans d'autres. Ainsi, certaines cellules de la personne atteinte contiennent 46 et d'autres 47 chromosomes. Toutefois, cet état peut également être atteint si une erreur se produit au cours du développement embryonnaire et que, lors de la division d'une seule cellule, 3 chromosomes 21 se retrouvent soudainement dans une cellule fille (l'autre cellule fille ne contient donc qu'un seul chromosome 21). Par conséquent, les cellules normales et trisomiques se développent.

Translocation trisomie 21

Dans cette forme de trisomie, seuls 2 des 3 chromosomes 21 sont libres dans la cellule. Le troisième chromosome est lié à un autre chromosome (13, 14 ou 15).

Cette trisomie peut se produire si la mère ou le père est un porteur silencieux (qui ne présente aucun symptôme clinique). Dans ce cas, le parent ayant le chromosome attaché (c'est-à-dire la translocation) est également appelé translocation 21 "équilibrée". Plus rarement, cela se produit spontanément avant ou après la fécondation de l'ovule.


Facteur de risque : âge de la mère

Il a été prouvé que le risque de trisomie 21 augmente avec l'âge de la mère : dans la tranche d'âge des femmes de 35 à 40 ans, la probabilité est de 1:260 ; chez les femmes de 40 à 45 ans, le risque peut atteindre 1:50. En général, on peut toutefois dire qu'à chaque grossesse, il existe une possibilité qu'un enfant naisse avec une anomalie génétique telle que la trisomie 21.

Le fait que le risque augmente avec l'âge de la mère peut s'expliquer par le fait que la division des ovules est plus susceptible d'être perturbée avec l'âge et que les chromosomes peuvent être répartis de manière incorrecte. L'âge du père, en revanche, n'est pas pertinent.

Autres facteurs de risque

Les chercheurs soupçonnent qu'en plus des causes endogènes (internes), telles que certaines variantes génétiques, des causes exogènes peuvent également jouer un rôle dans le développement du syndrome de Down. Il s'agit notamment des rayonnements nocifs, de la consommation excessive de cigarettes, de l'abus d'alcool, de l'utilisation de contraceptifs oraux et d'une infection virale au moment de la fécondation. Cependant, les opinions sur l'importance de ces facteurs diffèrent fortement.

Symptômes

La variété et l'étendue des symptômes varient d'un enfant à l'autre. Cependant, il est certain que l'excès de chromosome 21 entraîne un mauvais développement des organes et des tissus.

Caractéristiques externes

  • La tête et le cou sont courts. L'arrière de la tête est généralement plat et le visage est rond et plat.
  • Les yeux sont légèrement inclinés, avec une plus grande distance entre les yeux et un fin pli cutané dans le coin interne de l'œil.
  • L'iris présente des taches blanches brillantes ("brushfield spots").
  • La racine du nez est plate et large
  • Salivation accrue et bouche généralement ouverte
  • La langue est sillonnée et semble souvent trop grande pour la bouche, c'est pourquoi elle pend (macroglossie).
  • Le palais est haut et étroit
  • Les dents et les mâchoires sont souvent sous-développées.
  • Les oreilles sont placées bas et sont petites et arrondies.
  • Les doigts sont plus courts et les mains plus larges.
  • Le sillon des quatre doigts est caractéristique (ce sillon transversal se situe sur la face interne de la main, commence sous l'index et se termine sous l'auriculaire).
  • Ce que l'on appelle l'écart de sandale fait référence à une distance accrue entre le premier et le deuxième orteil.

Effets sur la santé

La trisomie 21 a également un impact sur la santé de la personne concernée et peut avoir une forte influence sur celle-ci. L'incidence des malformations cardiaques est élevée, le canal AV (canal auriculo-ventriculaire) étant particulièrement fréquent. Il s'agit d'un défaut du septum entre les oreillettes et les ventricules. L'anomalie du canal AV peut entraîner des difficultés respiratoires, des troubles de la croissance et des pneumonies récurrentes. Il n'est pas rare de voir apparaître une anomalie du septum ventriculaire, c'est-à-dire une partie de la paroi cardiaque située entre les ventricules qui n'est pas complètement fermée.

Souvent, il existe également des malformations du tractus gastro-intestinal, telles que des passages rétrécis dans l'intestin grêle ou des malformations du rectum, ainsi que des troubles de l'audition.

Une forte sensibilité aux infections, notamment respiratoires, peut s'expliquer par le fait que le système immunitaire n'est souvent pas complètement développé. Les personnes atteintes sont beaucoup plus souvent (jusqu'à 20 fois plus souvent) touchées par la leucémie aiguë, une forme de cancer du sang, car les gènes qui jouent un rôle crucial dans le développement de la leucémie sont situés sur le chromosome 21.

Les autres problèmes de santé peuvent inclure

  • Troubles de la vision
  • une déformation de la hanche (dysplasie de la hanche)
  • Une déformation du cou et des épaules
  • Dysfonctionnement de la thyroïde (plus souvent une hypothyroïdie).

En outre, les personnes atteintes du syndrome de Down présentent un risque accru de troubles du comportement et de troubles psychiatriques (tels que le TDAH ou l'autisme). Les hommes atteints du syndrome de Down sont aussi généralement infertiles. Les femmes peuvent avoir une fertilité limitée, avec une probabilité d'environ 50 % de transmettre l'anomalie chromosomique.

Capacités mentales

Le syndrome de Down est l'un des handicaps congénitaux les plus courants. Comme les enfants atteints ont généralement une ouïe plus faible, cela affecte leur capacité à parler, qui se développe tardivement. Par conséquent, le langage est généralement plus difficile à comprendre et il leur faut plus de temps pour appréhender une situation. Lorsqu'ils apprennent de nouvelles choses, ils ont souvent du mal à retenir ce qu'ils ont déjà appris. Le développement des capacités motrices commence aussi souvent plus tard - le fait de ramper et de marcher, par exemple, est retardé.

Même si les capacités intellectuelles sont généralement limitées, le développement mental peut être fortement influencé. Ainsi, un enfant trisomique peut être plus ou moins soutenu, le patrimoine génétique jouant également un rôle qui ne peut être négligé.

Capacités spéciales

D'autre part, les personnes atteintes du syndrome de Down ont une grande capacité émotionnelle et une nature généralement ensoleillée. Les traits de caractère essentiels sont les suivants : La gentillesse, la gaieté, la tendresse et l'amour. Souvent, il peut aussi y avoir un talent musical prononcé et un bon sens du rythme.

Diagnostic

Le diagnostic prénatal peut nous dire avant la naissance si l'enfant est atteint du syndrome de Down. En outre, il existe certaines méthodes d'examen :

Le dépistage du premier trimestre (échographie, analyse de sang) et le triple test (analyses de sang) sont des méthodes non invasives et totalement sûres pour la mère et l'enfant. Le dépistage du premier trimestre (à la fin du premier tiers de la grossesse) permet de tirer des conclusions fiables quant à la présence ou non du syndrome de Down. Mais malheureusement, il n'est pas possible de poser un diagnostic précis.

Pour en être sûr, il faut procéder à une analyse directe des chromosomes, soit en prélevant du tissu dans le placenta(prélèvement devillosités choriales), soit en examinant le liquide amniotique(amniocentèse). Il y a aussi la possibilité d'un prélèvement de sang fœtal. Ces trois méthodes sont dites invasives car elles impliquent une intervention directe dans l'utérus. Comme ils sont associés à un certain risque pour l'enfant, ils ne sont utilisés que dans certains cas suspects (âge élevé de la mère, résultats échographiques peu clairs). Pour cette raison, l'amniocentèse est recommandée aux femmes enceintes de plus de 35 ans.

Ultrasons (sonographie)

Une indication de la trisomie 21 peut être un épaississement du pli du cou chez le fœtus (œdème du cou), visible à l'échographie. Il s'agit d'un gonflement temporaire entre la 11e et la 14e semaine de grossesse, qui suggère un trouble chromosomique. L'échographie peut également révéler d'autres malformations et particularités externes qui sont dues à l'excès de chromosome 21 (petite tête, mains et pieds courts, ainsi qu'un écart de sandale et un os nasal raccourci).

Les anomalies cardiaques qui peuvent indiquer un syndrome de Down peuvent être diagnostiquées à l'aide de l'échographie Doppler.

Dépistage du premier trimestre

Ce dépistage fournit une valeur statistique pour le risque de trisomie 21. Cela se fait sur la base de certains résultats de l'échographie, de l'analyse de sang avec la détermination de deux valeurs (HCG et Papp-A) et de l'étude des risques individuels, qui comprennent l'âge de la mère et les antécédents familiaux.

Triple test

Dans ce test, certains paramètres sont mesurés dans le sérum sanguin maternel : la protéine alpha-fœtoprotéine (AFP) de l'enfant et les hormones maternelles oestriol et HCG. Ces paramètres, ainsi que l'âge de la mère et le moment de la grossesse, permettent de dire à quel point le risque est élevé que l'enfant soit atteint de trisomie 21.

Prélèvement de villosités chorioniques

Les villosités choriales sont une partie du placenta dans laquelle un échantillon de tissu est prélevé pour l'analyse des chromosomes. Ces villosités choriales proviennent de l'ovule fécondé et possèdent donc le même matériel génétique. Cet examen peut être réalisé à partir de la 11e semaine de grossesse.

Amniocentèse (amniocentesis)

Un échantillon de liquide amniotique contient des cellules fœtales isolées dont le patrimoine génétique peut être examiné pour détecter des troubles génétiques. Cette méthode d'examen n'est possible qu'à partir de la 14e semaine de grossesse.

Echantillon de sang fœtal

Un peu de sang est prélevé dans le cordon ombilical (ponction du cordon ombilical). Ces cellules sont ensuite également vérifiées pour leur nombre de chromosomes. Cet examen peut être effectué au plus tôt à partir de la 19e semaine de grossesse.

Après la naissance

En raison de leur apparence typique, les enfants atteints du syndrome de Down sont facilement reconnaissables. Même si les traits typiques, tels que le visage rond et les yeux bridés, ne sont pas si évidents chez les bébés, ils deviennent plus proéminents avec le temps. Les taches dites " brushfield" ("taches de porcelaine") de l'iris sont très facilement reconnaissables. Ces taches disparaissent avec le temps, en raison des dépôts de pigments dans l'iris.

Thérapie

Le chromosome 21 ne pouvant être bloqué ou éteint, le syndrome de Down ne peut être modifié. Cependant, avec des soins et un soutien, qui doivent commencer le plus tôt possible, les limitations peuvent être réduites et les talents individuels promus.

Chirurgie et physiothérapie

Si la personne concernée souffre d'une malformation cardiaque ou d'autres malformations du tractus intestinal, celles-ci peuvent être corrigées par la chirurgie. Les muscles affaiblis ou les tissus conjonctifs lâches peuvent être renforcés et entraînés par la physiothérapie. Le succès dépend du thérapeute, en qui l'enfant doit avoir confiance, et du plan de thérapie. Toutefois, l'enfant ne doit jamais être mis sous pression pour obtenir des résultats. Il est plutôt conseillé d'aborder les exercices de manière ludique.

Soutien linguistique

Les enfants trisomiques peuvent améliorer leur capacité à communiquer et à s'exprimer à l'aide d'exercices de parole et de langage. Le fait de parler lentement et clairement, ainsi que de signer, les aide également à comprendre ce qui est dit. Il est également important de corriger un trouble de l'audition à un stade précoce, sinon il entravera l'apprentissage de la parole. Des dents mal alignées et le palais haut et pointu typique peuvent constituer un obstacle à la compréhension de la parole, c'est pourquoi ils doivent être corrigés par un dentiste ou un orthodontiste.

Développement mental et social

Afin d'apprendre et de pratiquer un comportement social, il est important que les enfants trisomiques passent beaucoup de temps avec leur famille et leurs amis. À cette fin, il est également conseillé qu'ils fréquentent un jardin d'enfants intégratif, puis une classe ou une école intégrative pour les personnes ayant des difficultés d'apprentissage.

Prévision

Un soutien approprié dès le début, ainsi qu'un suivi médical attentif, sont déterminants pour le développement de l'enfant.

L'espérance de vie dépend de nombreux facteurs, tels que le risque de leucémie, ainsi que du type de malformation cardiaque. Aujourd'hui, cependant, la plupart des malformations cardiaques peuvent être bien traitées. Comme les adultes atteints du syndrome de Down vieillissent plus vite et que leurs capacités mentales diminuent, leur espérance de vie est de 50 à 60 ans.

Ton assistant personnel en matière de médicaments

Médicaments

Consultez ici notre vaste base de données de médicaments de A à Z, avec leurs effets et leurs ingrédients.

Substances

Toutes les substances actives avec leur application, leur composition chimique et les médicaments dans lesquels elles sont contenues.

Maladies

Causes, symptômes et options de traitement pour les maladies et blessures courantes.

Le contenu indiqué ne remplace pas la notice originale du médicament, notamment en ce qui concerne le dosage et l'effet des différents produits. Nous ne pouvons assumer aucune responsabilité quant à l'exactitude des données, car les données ont été en partie converties automatiquement. Un médecin doit toujours être consulté pour les diagnostics et autres questions de santé. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici.

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify.