Stocrin®

Code ATC
J05AG03
Medikamio Hero Image

MSD

Substance Narcotique Psychotrope
éfavirenz Non Non
Groupe pharmacologique Antiviraux à action directe

Ad

Tout savoir

Auteur

MSD

Qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

Stocrin est un médicament d?une classe des anti-rétroviraux (substances inhibant les virus), celle des inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (INNTI). Comme médicament anti-rétroviral, il combat l?infection au VIH et réduit ainsi la quantité de virus dans le sang.

Stocrin est utilisé en association avec d?autres médicaments pour le traitement des infections au VIH.

Stocrin est disponible uniquement sur prescription médicale.

Ad

Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?

Votre médecin vous a prescrit Stocrin pour combattre votre infection au VIH. Associé à d?autres médicaments anti-rétroviraux, Stocrin réduit le nombre de virus dans le sang.

Le traitement au Stocrin ne réduit en aucun cas le risque de transmission du VIH par contact sexuel ou par le biais de sang infecté.

Stocrin doit être pris en association avec d?autres médicaments anti-VIH.

Il est important de savoir que Stocrin ne peut pas guérir une infection au VIH. D?autres infections ou d?autres maladies associées à l?infection au VIH peuvent continuer à se manifester. Vous devrez donc rester en contact avec votre médecin pendant le traitement au Stocrin.

Chez quelques patients atteints d?une infection au VIH (SIDA) à un stade avancé et ayant des antécédents d?infections opportunistes, des signes et des symptômes d?une inflammation peuvent apparaître au début du traitement, comme lors d?une infection précédente.

Ne prenez pas Stocrin si vous êtes allergique à l?un des composants du médicament contenu dans les comprimés pelliculés ou la solution de Stocrin.

Stocrin ne doit pas être pris en même temps que les médicaments suivants: l?astémizole (Hismanal®), le cisapride (Prepulsid®), la terfénadine (Teldane®), le midazolam (Dormicum®), le triazolam (Halcion®), le pimozide, le bépridil et les dérivés de l?ergotamine. Lorsqu?ils sont pris en même temps que Stocrin, ces médicaments peuvent provoquer des effets secondaires sévères, dont certains peuvent même mettre la vie en danger.

Stocrin ne doit pas être pris à la dose habituellement utilisée en même temps que la dose habituellement utilisée de voriconazole (Vfend®), un médicament destiné au traitement des mycoses. Stocrin pourrait diminuer l?efficacité du voriconazole. Le voriconazole pourrait augmenter la probabilité d?apparition d?effets secondaires dus à Stocrin. Il est possible de prendre une dose plus élevée de voriconazole avec une dose plus faible de Stocrin, mais uniquement avec l?accord de votre médecin.

Pendant le traitement par Stocrin, la prise d?extraits de millepertuis (Hypericum perforatum) ? des produits à base de plantes destinés au traitement de l?humeur dépressive et de symptômes dépressifs ? est déconseillée. L?utilisation d?extraits de millepertuis pendant le traitement par Stocrin peut entraîner une perte de l?efficacité antivirale de Stocrin et provoquer une résistance.

Stocrin ne doit pas être pris en même temps que d?autres médicaments qui contiennent de l?éfavirenz.


Veuillez informer votre médecin de tous les problèmes médicaux que vous présentez actuellement ou avez présenté dans le passé, particulièrement si vous souffrez d?affections hépatiques (p.ex. hépatite chronique B ou C), d?allergies, de crises convulsives ou de troubles psychiques, si vous consommez des drogues ou si vous êtes alcoolique. Veuillez également lui communiquer si vous prenez actuellement ou prévoyez de prendre d?autres médicaments, vitamines ou suppléments alimentaires. Veuillez informer votre médecin si vous allaitez, si vous êtes enceinte ou si vous envisagez une grossesse. Veuillez informer votre médecin si vous prenez un médicament qui contient de l?éfavirenz. Stocrin ne doit pas être pris en même temps que d?autres médicaments contenant de l?éfavirenz.

Sous traitement antirétroviral associé, certains patients peuvent développer une maladie des os appelée ostéonécrose (dégradation du tissu osseux due à une diminution de l?irrigation sanguine de l?os). Les facteurs de risque favorisant le développement de cette maladie sont notamment la durée du traitement antirétroviral associé, un traitement à la cortisone, la consommation d?alcool, une immunosuppression sévère ou un indice de masse corporelle élevé. Les signes d?une ostéonécrose sont une raideur des articulations, des douleurs (en particulier aux articulations de la hanche, du genou et de l?épaule) et des difficultés à se mouvoir. Veuillez informer votre médecin si vous constatez de tels symptômes chez vous.

Stocrin peut être pris en association avec divers médicaments anti-rétroviraux. Parmi ceux-ci, on trouve des inhibiteurs de la protéase, ainsi que d?autres inhibiteurs de la transcriptase inverse. La dose optimale d?indinavir utilisé en association avec l?éfavirenz n?est pas connue. Lors de l?emploi simultané de Stocrin et de ritonavir, la dose d?atazanavir doit être adaptée. L?association de Stocrin et de saquinavir (Invirase®) et/ou de ritonavir (Norvir®) n?est pas recommandée.

Si vous prenez l?antibiotique clarithromycine (Klacid®), votre médecin vous proposera un autre antibiotique.

Si vous prenez de la méthadone, votre médecin pourrait adapter la dose de méthadone après la prise de Stocrin.

Si vous êtes traité(e) à la sertraline, votre médecin adaptera peut-être la dose de sertraline après la prise de Stocrin.

Stocrin peut atténuer les effets de l?itraconazole (Sporanox®) (utilisé pour le traitement de mycoses). Veuillez informer votre médecin si vous prenez de l?itraconazole.

Si vous prenez des hypolipémiants de la classe des statines ? par exemple atorvastatine (Sortis®), pravastatine (Selipran®) ou simvastatine (Zocor®) ? durant votre traitement par Stocrin, votre médecin pourrait adapter la dose de statine.

Stocrin peut affaiblir l?effet de la carbamazépine (utilisée pour prévenir les crises convulsives). De même, la carbamazépine peut affaiblir l?effet de Stocrin. Veuillez informer votre médecin si vous prenez de la carbamazépine.

Si, au début du traitement par Stocrin, vous prenez du diltiazem ou des médicaments similaires (appelés «bloqueurs des canaux calciques»), il se peut que votre médecin doive adapter la dose du bloqueur des canaux calciques. Veuillez informer votre médecin si vous prenez ce type de médicaments.

Ce médicament peut altérer les capacités de réaction, l?aptitude à utiliser des outils ou des machines et à conduire des véhicules à moteur! Les éventuels effets indésirables de Stocrin sont des vertiges, des troubles de la concentration et une somnolence. Si vous constatez l?apparition de l?un de ces symptômes, vous devriez renoncer à des activités lors desquelles des accidents pourraient se produire, en particulier la conduite de véhicules à moteur et le travail sur des machines.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d?une autre maladie, vous êtes allergique, vous prenez d?autres médicaments (même en automédication!, des phytothérapeutiques [= médicaments à base de plantes] ou des suppléments alimentaires).


Les femmes doivent éviter d?être enceintes pendant le traitement avec Stocrin et pendant 12 semaines après la fin de celui-ci. Si une grossesse survient pendant le traitement par Stocrin, vous devez en informer votre médecin.

S?il est possible que vous tombiez enceinte pendant le traitement par Stocrin, vous devez appliquer une méthode anticonceptionnelle fiable telle que la pilule ou un autre contraceptif hormonal (p.ex. implants, injections). L?éfavirenz peut rester dans le sang pendant quelque temps, même après l?arrêt du traitement. C?est pourquoi vous devez continuer à appliquer la méthode de contraception pendant 12 semaines après l?arrêt du traitement par Stocrin.

Veuillez informer immédiatement votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous envisagez une grossesse. Si vous êtes enceinte, vous ne pourrez prendre Stocrin que si votre médecin estime que son emploi est absolument nécessaire.

Chez des animaux traités au Stocrin et des nouveau-nés de mères traitées à Stocrin durant la grossesse, des malformations ont été observées chez les foetus. C?est pourquoi une grossesse devrait être évitée chez les femmes qui utilisent Stocrin. Si vous recevez Stocrin en tant que femme, vous devrez utiliser, à titre de moyen contraceptif, une méthode de protection mécanique fiable (p.ex. préservatif) en même temps qu?une contraception orale (pilule) ou une autre forme de contraception hormonale (p.ex. injections hormonales).

Si vous allaitez votre enfant ou désirez le faire, parlez-en à votre médecin. Les mères infectées au VIH ne devraient pas allaiter leur enfant, afin d?éviter la transmission du virus à l?enfant.

Comment l'utiliser ?

Votre médecin vous indiquera la dose appropriée.

La dose usuelle pour les adultes et les enfants avec un poids corporel de plus de 40 kg est d?une fois 600 mg par jour pour les comprimés pelliculés et de 24 ml pour la solution à avaler.

Chez les enfants pesant moins de 40 kg, la dose journalière unique sera calculée en fonction du poids corporel. Veuillez tenir compte du fait que la dose de la solution en ml n?est pas identique à la dose des comprimés pelliculés en mg:

                Comprimés    Solution de Stocrin    
                pelliculés   (30 mg/ml)             
                de Stocrin                          
                dose (mg)    Dose (ml)              
Poids                        Enfants   Adultes et   
corporel kg                  3 à       enfants 5 ans
                             <5 ans    ou plus      </th>
13 à <15        200          12        9            </td>
15 à <20        250          13        10           </td>
20 à <25        300          15        12           </td>
25 à <32,5      350          17        15           </td>
32,5 à <40      400          ?         17           </td>
?40             600          ?         24          

Il est recommandé de prendre les comprimés pelliculés et la solution de Stocrin à jeun.

Stocrin doit être pris tous les jours.

Pour combattre le VIH, Stocrin ne devrait jamais être pris seul mais uniquement en association avec d?autres médicaments anti-VIH.

Il est important que vous suiviez strictement les indications de votre médecin. N?interrompez pas le traitement au Stocrin sans l?accord de votre médecin. La solution de Stocrin doit être administrée avec la seringue fournie à cet effet avec le produit.

Ne changez pas le dosage prescrit par vous-même. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien lorsque vous pensez que l?efficacité de votre médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Emploi chez les enfants: L?effet de Stocrin chez les enfants de moins de 3 ans ou de moins de 13 kg n?a pas fait l?objet d?études. Les comprimés pelliculés de Stocrin peuvent être administrés à des enfants de 3 ans ou plus capables d?avaler des comprimés pelliculés. La solution de Stocrin est également à disposition pour ces patients.

Que devez-vous faire si vous avez oublié une dose?

Essayez de prendre Stocrin tous les jours, sans exception. Si vous avez oublié une dose, prenez la dose suivante dès que possible, sans toutefois la doubler. Si vous avez besoin d?aide afin de déterminer le meilleur moment pour prendre votre dose, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Si votre réserve de Stocrin arrive à épuisement, veillez à la reconstituer suffisamment tôt chez votre médecin ou votre pharmacien. Il est important de ne pas interrompre la prise de Stocrin, même pour une courte période, car le nombre de virus pourrait s?accroître à nouveau, ce qui peut rendre très difficile la lutte contre le virus.

Que devez-vous faire si vous avez pris trop de Stocrin?

Si vous avez pris trop de comprimés pelliculés ou de solution de Stocrin, veuillez consulter immédiatement votre médecin ou votre clinique.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Les effets secondaires ci-après peuvent apparaître lors de la prise de Stocrin: parmi les effets indésirables qui apparaissent le plus souvent lorsque Stocrin est employé en association avec d?autres médicaments anti-VIH, on trouve les éruptions cutanées, les nausées, les vertiges, la diarrhée, les maux de tête, les troubles du sommeil, la fatigue et les difficultés de concentration.

Les effets indésirables les plus fréquents sont les éruptions cutanées et les symptômes neurologiques, tels que les vertiges, l?insomnie, la somnolence, les difficultés de concentration et les rêves inhabituels.

Si des éruptions cutanées devaient se manifester, consultez votre médecin, car elles pourraient être sévères. Elles disparaissent toutefois dans la plupart des cas, sans qu?une modification de la thérapie au Stocrin s?impose. Chez les enfants traités au Stocrin, les éruptions sont plus fréquentes que chez les adultes.

Les symptômes neurologiques apparaissent plutôt au début du traitement mais s?atténuent au cours des premières semaines. Si vous en souffrez vous pouvez augmenter la tolérance en prenant le médicament avant de vous coucher. Dans de rares cas, certains patients présentent des symptômes plus sévères susceptibles d?affecter leur humeur ou leur capacité de se concentrer. Ceux-ci incluent la dépression, des idées suicidaires, des comportements hostiles et des pensées étranges. Quelques patients se sont suicidés. Ces problèmes sont plus fréquents chez les patients présentant des antécédents de troubles psychiques. Parlez-en dans tous les cas à votre médecin, si vous constatez l?un de ces effets secondaires ou tout autre effet indésirable.

Dans de rares cas, des troubles de la coordination et de l?équilibre, des convulsions (= crampes), des démangeaisons, une dermatite photoallergène, des douleurs gastriques, une vision trouble, une augmentation du volume mammaire chez les hommes, des lésions hépatiques, une inflammation du pancréas, une apparition de plus grandes quantités de graisse dans des régions telles que la nuque, le thorax, le ventre et le dos, des rougissements, des tremblements et des bourdonnements d?oreille ont été observés.

Le traitement au Stocrin peut être à l?origine d?autres effets secondaires. Votre médecin ou votre pharmacien en possèdent une liste complète. Vous devriez par conséquent immédiatement informer votre médecin si vous constatez l?un des effets secondaires cités plus haut ou tout autre symptôme inhabituel. Vous devriez également communiquer à votre médecin si ceux-ci ne s?améliorent pas ou s?aggravent.

Comment le produit doit-il être stocké ?

Tenez le médicament hors de la portée des enfants.

Le médicament ne peut être utilisé au-delà de la date imprimée sur le récipient avec la mention «EXP».

Stocrin doit être conservé à température ambiante (15?30 °C).

Après ouverture, la solution de Stocrin peut être employée durant 1 mois au maximum.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d?une information détaillée destinée aux représentants des professions médicales.

Plus d'informations

Chaque comprimé pelliculé de Stocrin contient 50, 200 ou 600 mg du principe actif éfavirenz. Les comprimés pelliculés de Stocrin contiennent en outre les excipients suivants:

Noyau du comprimé pelliculé: croscarmellose sodique, cellulose microcristalline, dodécylsulfate de sodium, hydroxypropylcellulose, monohydrate de lactose, stéarate de magnésium.

L?enrobage contient comme excipients: méthylhydroxypropylcellulose (E464), dioxyde de titane (E171), macrogol 400, cire de carnauba et oxyde de fer jaune (E172).

La solution de Stocrin à 30 mg/ml contient 30 mg d?éfavirenz par ml comme principe actif et est un liquide limpide, légèrement jaunâtre.

La solution à 30 mg/ml de Stocrin contient les excipients suivants: triglycérides à chaînes moyennes, agent conservateur: acide benzoïque (E210) et aromatisants: fraises/arôme de menthe.

Ton assistant personnel en matière de médicaments

Médicaments

Consultez ici notre vaste base de données de médicaments de A à Z, avec leurs effets et leurs ingrédients.

Substances

Toutes les substances actives avec leur application, leur composition chimique et les médicaments dans lesquels elles sont contenues.

Le contenu indiqué ne remplace pas la notice originale du médicament, notamment en ce qui concerne le dosage et l'effet des différents produits. Nous ne pouvons assumer aucune responsabilité quant à l'exactitude des données, car les données ont été en partie converties automatiquement. Un médecin doit toujours être consulté pour les diagnostics et autres questions de santé. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici.

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify.