Propycil® 50

Code ATC
H03BA02
Propycil® 50

PRO CONCEPTA ZUG

Substance
Narcotique Psychotrope
Non Non
Groupe pharmacologique Préparations antithyroïdiennes

Ad

Tout savoir

Auteur

PRO CONCEPTA ZUG

Qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

Propycil 50 contient le principe actif propylthiouracile qui inhibe la fonction thyroïdienne (thyréostatique). Il est utilisé en cas d?hyperthyroïdie, comme préparation à l?opération de la glande thyroïde ainsi qu?avant ou après un traitement à l?iode radioactif de l?hyperthyroïdie.

Propycil 50 ne peut être utilisé que sur prescription du médecin.

Ad

Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?

Au cours du traitement par Propycil 50, votre médecin procèdera à des contrôles réguliers de la fonction thyroïdienne pour empêcher un surdosage. De même, il contrôlera régulièrement la formule sanguine, la coagulation sanguine et la fonction hépatique.

Propycil 50 ne doit pas être utilisé en cas d?hypersensibilité à la substance active propylthiouracile ou à l?un des excipients, en cas de troubles graves de l?hématopoïèse (formation des globules sanguins) ainsi qu?en cas d?agranulocytose (forte diminution de certains globules blancs), d?altération grave de la fonction hépatique et de cancer de la thyroïde.


Propycil 50 peut entraver la formation de globules sanguins dans la moëlle épinère et entraîner une baisse des globules blancs. Une forte diminution de certains globules blancs (agranulocytose) peut se produire en l?espace de quelques heures. Une agranulocytose se manifeste par de la fièvre, de l?abattement, une inflammation des amygdales pharyngiennes et de la muqueuse buccale. À l?apparition de ces signes, un contrôle de la formule sanguine doit être rapidement exécuté. Veuillez consulter immédiatement votre médecin si vous constatez l?apparition de ces signes chez vous.

Lors de modifications préexistantes de l?hémogramme (formule hématologique) ou lors de valeurs hépatiques augmentées dans le sang, Propycil 50 ne devrait être utilisé que sous surveillance médicale particulièrement étroite.

L?administration simultanée d?hormones thyroïdiennes (thyroxine) diminue l?action antithyroïdienne de Propycil 50 de sorte qu?il est nécessaire d?augmenter le dosage de Propycil 50.

Une administration simultanée ou préalable de médicaments ou de produits de contraste iodés peut diminuer l?action antithyroïdienne de Propycil 50 et retarder nettement le retour du fonctionnement normal et régulier de la glande thyroïde.

Propycil 50 peut renforcer l?action du bêtabloquant propranolol et des anticoagulants (acénocoumarol, phenprocoumon); en cas de prise simultanée de Propycil 50 et de médicaments anticoagulants, le médecin contrôlera de près la coagulation sanguine.

Les anti-inflammatoires ou analgésiques acide acétylsalicylique et phénylbutazone peuvent renforcer l?action de Propycil 50. La prudence est recommandée lorsque Propycil 50 est administré en même temps que des médicaments qui sont susceptibles d?entraîner une forte diminution de certains globules blancs (agranulocytose).

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien, si vous souffrez d?une autre maladie, vous êtes allergique ou si vous prenez ou appliquez déjà d?autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).


Pendant la grossesse, la prise de la dose la plus faible encore efficace de Propycil 50 est à rechercher, aussi bien pour prévenir une fausse couche que pour éviter l?apparition d?une hypothyroïdie et d?un goitre chez le nouveau-né. C?est pourquoi une surveillance médicale soigneuse est recommandée pendant la grossesse. Cela est valable principalement pour la période située entre la 10ème et la 14ème semaine de grossesse, au moment où la production d?hormones thyroïdiennes débute chez le foetus.

Si la mère doit suivre un traitement par Propycil 50 pendant l?allaitement, le nouveau-né peut être allaité puisque la concentration du principe actif dans le lait maternel ne dépasse pas un dixième de sa concentration dans le sang de la mère. Cependant, comme des cas isolés d?hypothyroïdie chez l?enfant ont été rapportés, une surveillance particulière de l?enfant s?avère nécessaire.

L?association de Propycil 50 et d?hormones thyroïdiennes n?est pas indiquée pendant la grossesse ni pendant l?allaitement.

Comment l'utiliser ?

Propycil 50 se prend en général 3 fois par jour. Les comprimés se prennent sans être croqués au moment des repas avec suffisamment de liquide. Le médecin fixera le dosage individuel du médicament pour chaque patient.

La dose initiale pour l?adulte, l?adolescent et l?enfant de plus de 10 ans est de 1½ à 2 comprimés (75 mg à 100 mg de propylthiouracile) 3 fois par jour. Dans certains cas graves et après administration d?iode, une dose initiale 6 à 12 comprimés (300 mg à 600 mg de propylthiouracile) par jour à répartir sur 4 à 6 prises peut être nécessaire. La dose d?entretien est de ½ à 3 comprimés (25 mg à 150 mg de propylthiouracile) par jour.

L?enfant âgé de 6 à 10 ans prend au début 1 à 3 comprimés (50 mg à 150 mg de propylthiouracile) par jour, puis plus tard ½ à 1 comprimé (25 mg à 50 mg de propylthiouracile) par jour.

Une modification de la dose n?est pas nécessaire chez le patient âgé, le patient atteint d?insuffisance rénale ou nécessitant une dialyse. De même, en cas d?affections hépatiques légères à modérées, la posologie usuelle peut être administrée, la fonction hépatique devant toutefois être contrôlée régulièrement.

Le médecin traitant fixera la durée du traitement. Elle dépend du type et de la gravité de la maladie.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l?efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Un effet secondaire grave mais très rare est la forte baisse de certains globules blancs (agranulocytose) qui s?accompagne parfois de graves complications (septicémie), hépatite ou dermatites avec nécrose tissulaire, fièvre médicamenteuse et inflammation des vaisseaux sanguins.

La prise de Propycil 50 peut provoquer d?autres effets secondaires qui sont les suivants:

Diminution des plaquettes sanguines, des leucocytes et du facteur de coagulation prothrombine, troubles de la formation des globules rouges, destruction des globules sanguins (hémolyse), réactions d?hypersensibilité, augmentation du volume des ganglions lymphatiques, fièvre médicamenteuse, réactions inflammatoires des vaisseaux sanguins, syndrome pseudo-lupus (une maladie du système immunitaire), hypothyroïdie, vertiges, céphalées, somnolence, sensations d?engourdissement/picotements dans les extrémités, inflammation des nerfs, troubles du goût et de l?odorat, troubles de la vision, inflammation du tissu pulmonaire, asthme, nausées, vomissements, douleurs épigastriques, dysfonctionnement des glandes salivaires, inflammation hépatique, jaunisse, dépigmentation de la peau, démangeaisons, éruptions cutanées, affections cutanées inflammatoires, chute des cheveux, douleurs musculaires et articulaires, inflammation de plusieurs articulations, maladie rénale de nature inflammatoire, accumulation d?eau surtout dans les jambes.

Un surdosage de Propycil 50 entraîne une hypothyroïdie. Celle-ci se manifeste par une faiblesse générale, une légère fatigabilité, une intolérance au froid, une sensation permanente de froid, une incapacité de transpirer, un désintérêt pour les choses de la vie courante, des difficultés de concentration, une prise de pods, un ralentissement du rythme cardiaque, des douleurs cardiaques, des troubles circulatoires, un essoufflement, de la constipation, des douleurs rhumatismales (douleurs dans les membres, parfois lancinantes) ainsi que des picotements et une sensation d?engourdissement dans les doigts.

Un traitement destiné à bloquer la thyroïde conduit, si le dosage est trop fort, à la formation d?un goitre (strume) ou à une augmentation du volume d?un goitre préexistant. Ce facteur doit être surtout pris en compte lorsqu?il existe un goitre dans le thorax, compte tenu du risque d?envahissement de l?espace situé entre les poumons (perturbation de l?irrigation sanguine du coeur).

Si vous remarquez les effets secondaires mentionnés plus haut ou d?autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Comment le produit doit-il être stocké ?

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l?emballage.

Conserver à température ambiante (15?25 °C) à l?abri de la lumière, dans l?emballage original et hors de la portée des enfants!

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d?une information détaillée destinée aux professionnels.

Plus d'informations

1 comprimé contient 50 mg de propylthiouracile et d?autres excipients.

Ton assistant personnel en matière de médicaments

Médicaments

Consultez ici notre vaste base de données de médicaments de A à Z, avec leurs effets et leurs ingrédients.

Substances

Toutes les substances actives avec leur application, leur composition chimique et les médicaments dans lesquels elles sont contenues.

Maladies

Causes, symptômes et options de traitement pour les maladies et blessures courantes.

Le contenu indiqué ne remplace pas la notice originale du médicament, notamment en ce qui concerne le dosage et l'effet des différents produits. Nous ne pouvons assumer aucune responsabilité quant à l'exactitude des données, car les données ont été en partie converties automatiquement. Un médecin doit toujours être consulté pour les diagnostics et autres questions de santé. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ici.

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify.