Qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

Les suppositoires Panadol contiennent le principe actif paracétamol, qui apaise les douleurs et diminue la fièvre.

Panadol est utilisé pour le traitement de courte durée des maux de tête, des maux de dents, des douleurs articulaires et ligamentaires, des maux de dos, des douleurs menstruelles, des douleurs post-traumatiques (par ex. blessures sportives), des douleurs en cas de refroidissement et de la fièvre.

Table des matières
Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?
Comment l'utiliser ?
Quels sont les effets secondaires possibles ?
Comment le produit doit-il être stocké ?
Plus d'informations

Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?

Comme tous les analgésiques, les suppositoires Panadol ne doivent pas non plus être utilisés durant plus de 5 jours chez les adultes et les enfants de plus de 12 ans, ou durant plus de 3 jours chez les enfants jusqu?à 12 ans sans avis médical.

Les analgésiques ne doivent pas être pris régulièrement pendant de longues périodes sans contrôle médical. Des douleurs ou une fièvre persistantes nécessitent une consultation médicale.

La posologie indiquée ou prescrite par le médecin ne doit pas être dépassée.

Afin d?éviter tout risque de surdosage, il faut s?assurer que les médicaments pris simultanément ne contiennent pas de paracétamol. Rappelez-vous également que l?utilisation prolongée d?analgésiques peut elle aussi contribuer à entretenir les maux de tête.

L?utilisation prolongée d?analgésiques, particulièrement lorsqu?il s?agit d?une association de plusieurs principes actifs analgésiques, peut provoquer des lésions rénales durables impliquant un risque d?insuffisance rénale.

Les suppositoires Panadol ne doivent pas être utilisés dans les situations suivantes:

Si vous êtes allergique au principe actif paracétamol ou à un autre composant. Une hypersensibilité de cette espèce se manifeste par ex., par de l?asthme, des difficultés respiratoires, des symptômes circulatoires, un gonflement de la peau et des muqueuses ou des éruptions cutanées (urticaire).

En cas d?affections graves du foie ou des reins.

En cas de trouble hépatique héréditaire (appelé maladie de Meulengracht).

En cas de consommation excessive d?alcool.


En cas de lésions préexistantes des reins ou du foie, consultez votre médecin avant la prise.

Panadol ne doit être pris que sur prescription médicale en cas de maladie héréditaire rare des globules rouges appelée «déficit en glucose-6-déhydrogénase», ainsi qu?en cas de prise concomitante de médicaments qui agissent sur le foie, notamment certaines préparations contre la tuberculose et les crises convulsives (épilepsie), ou de médicaments renfermant le principe actif zidovudine, qui sont utilisés en cas d?immunodéficience (SIDA).

Si vous devez prendre des médicaments pour fluidifier le sang (par ex. Marcoumar), informez-en votre médecin. La prise simultanée de paracétamol et d?alcool est déconseillée. Le risque de lésion hépatique est accru en particulier en cas de carence alimentaire concomitante. Certaines personnes allergiques aux préparations contre la douleur ou contre les rhumatismes peuvent également présenter une réaction d?hypersensibilité au Panadol (voir «Quels effets indésirables Panadol peut-il provoquer?»).

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste si vous souffrez d?une autre maladie, si vous êtes allergique ou si vous prenez d?autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).


A titre de précaution, vous devez éviter dans la mesure du possible de prendre des médicaments pendant la grossesse ou l?allaitement ou demander conseil à votre médecin, pharmacien ou droguiste.

Le paracétamol est un principe actif qui peut être utilisé à court terme à la posologie recommandée aussi pendant la grossesse.

Bien que le paracétamol passe dans le lait maternel, il n?interdit pas l?allaitement.

Comment l'utiliser ?

Respecter un intervalle de 4?6 heures entre chaque dose individuelle. La dose journalière maximale indiquée ne doit pas être dépassée.

Adultes et enfants à partir de 12 ans et de plus de 40 kg: 1?2 suppositoires de 500 mg de paracétamol ou 1 suppositoire de 1 g de paracétamol selon le besoin, jusqu?à 4 fois par 24 heures.

La dose journalière maximale est de 8 suppositoires de 500 mg ou de 4 suppositoires de 1 g (= 4 g de paracétamol).

Enfants de 9?12 ans et de 30?40 kg: 1 suppositoire de 500 mg de paracétamol au besoin, jusqu?à 4 fois par 24 heures.

La dose journalière maximale est de 4 suppositoires de 500 mg (= 2 g de paracétamol).

Enfants de 6?9 ans et de 22?30 kg: 1 suppositoire de 500 mg de paracétamol au besoin, jusqu?à 3 fois par 24 heures.

La dose journalière maximale est de 3 suppositoires de 500 mg (= 1,5 g de paracétamol).

Introduire les suppositoires dans le rectum.

Veuillez vous conformer au dosage figurant dans le prospectus ou prescrit par votre médecin. Si vous avez l?impression que l?efficacité du médicament est trop faible ou trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre droguiste.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Les effets indésirables ci-après peuvent apparaître lors de la prise de Panadol.

Dans de rares cas, il peut se produire des réactions d?hypersensibilité comme une tuméfaction de la peau et des muqueuses ou des éruptions cutanées et de graves réactions cutanées (très rarement), des nausées, des difficultés respiratoires ou de l?asthme.

En cas d?apparition de symptômes d?hypersensibilité ou d?hématomes/de saignements, il faut cesser la prise du médicament et consulter un médecin. En outre, des modifications de la formule sanguine telles qu?une diminution du nombre de plaquettes (thrombopénie) ou une diminution sévère d?un type particulier de globules blancs (agranulocytose) ont été observées.

Si vous remarquez des effets indésirables qui ne sont pas décrits ci-dessus, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste.

Comment le produit doit-il être stocké ?

Tous les médicaments doivent être tenus hors de la portée des enfants.

Conservez les suppositoires à température ambiante (15?25 °C).

En cas d?utilisation non contrôlée (surdosage), il faut consulter immédiatement un médecin. Des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, un manque d?appétit ou une sensation générale de malaise peuvent évoquer un surdosage, mais ils ne se manifestent que plusieurs heures voire jusqu?à un jour après l?utilisation.

Panadol ne peut pas être utilisé au-delà de la date figurant sur le récipient après la mention «EXP».

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste. Ces personnes disposent d?une information détaillée destinée aux représentants des professions médicales.

Plus d'informations

1 suppositoire contient 1 g ou 500 mg de paracétamol comme principe actif et d?autres excipients.

Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies. OK