Qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

NuvaRing est un contraceptif utilisé dans le vagin. Il s?agit d?un anneau synthétique souple, transparent et presque incolore, dont le diamètre externe est de 54 mm et la section transversale de 4 mm.

NuvaRing contient deux hormones sexuelles féminines, de l?étonogestrel (un progestatif) et de l?éthinylestradiol (un estrogène). L?anneau libère ces hormones dans la circulation sanguine. Ces hormones sont libérées en faibles quantités, c?est pourquoi NuvaRing est un contraceptif hormonal faiblement dosé. Comme NuvaRing libère deux hormones différentes, on le désigne par le terme «contraceptif hormonal combiné».

L?effet contraceptif de NuvaRing repose essentiellement sur l?inhibition de l?ovulation, comme avec les comprimés contraceptifs combinés («la pilule»).

En plus de leur effet contraceptif, les contraceptifs hormonaux combinés (tels que NuvaRing) peuvent aussi avoir d?autres propriétés bénéfiques qui n?ont rien à voir avec l?effet contraceptif:

? L?intensité et la durée des règles peuvent diminuer. En conséquence, le risque d?anémie est réduit.

? Il se peut que les troubles menstruels s?atténuent ou disparaissent complètement et que les cycles deviennent plus réguliers.

D?autre part, des données montrent que les troubles sérieux énumérés ci-dessous sont plus rares chez les femmes qui utilisent la «pilule combinée fortement dosée» (contenant 50 microgrammes d?éthinylestradiol) que chez les non-utilisatrices. Il se peut que cela s?applique aussi à NuvaRing, mais cela n?a pas encore été confirmé:

maladies bénignes des seins,

kystes des ovaires (vésicules remplies de liquide dans les ovaires),

infections du bassin,

grossesse extra-utérine (grossesse lors de laquelle l?embryon s?implante en dehors de l?utérus),

cancer de la muqueuse utérine (revêtement interne de l?utérus),

cancer de l?ovaire.

NuvaRing doit exclusivement être utilisé sur prescription médicale.

Table des matières
Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?
Comment l'utiliser ?
Quels sont les effets secondaires possibles ?
Comment le produit doit-il être stocké ?
Plus d'informations

Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?

Avant que vous ne commenciez à utiliser des contraceptifs hormonaux, il faut que votre médecin relève soigneusement vos antécédents personnels et familiaux (maladies survenues chez vous et dans votre famille par le passé), qu?il pratique un examen général et gynécologique approfondi et qu?il exclue une grossesse.

Pendant l?utilisation de NuvaRing, il est recommandé d?effectuer des examens médicaux de contrôle à intervalles périodiques.

On a constaté que le cancer de la muqueuse utérine (revêtement interne de l?utérus) et des ovaires est moins fréquent chez les utilisatrices de pilules combinées que chez les non-utilisatrices. Cette observation pourrait également être valable pour NuvaRing, mais elle n?a pas encore été confirmée.

De même, quand vous remplacez un autre contraceptif par NuvaRing, vous devez également impérativement consulter votre médecin (voir aussi «Comment utiliser NuvaRing?»).

Les moyens de contraception hormonaux tels que Nuva­Ring n?offrent aucune protection contre les infections à VIH (SIDA) ni contre les maladies sexuellement transmissibles.

N?utilisez pas NuvaRing lorsque vous souffrez de l?une des maladies suivantes. Avant de commencer l?utilisation, informez votre médecin si vous vous trouvez dans l?une de ces situations. Il vous conseillera peut-être d?utiliser une méthode de contraception totalement différente (non hormonale).

Hypersensibilité à l?un des constituants de NuvaRing.

Grossesse suspectée ou certaine.

Troubles passés ou actuels de la circulation, tout particulièrement maladies liées à une thrombose (formation de caillots de sang) dans les vaisseaux des jambes (thrombose veineuse profonde), dans les poumons (embolie pulmonaire), dans le coeur (infarctus du myocarde), dans le cerveau (accident vasculaire cérébral) ou d?autres régions du corps (voir également la rubrique «Quelles sont les précautions à observer lors de l?utilisation de NuvaRing?»).

Troubles passés ou actuels pouvant constituer des stades préliminaires d?un infarctus du myocarde (comme angine de poitrine ou douleurs dans la poitrine) ou un accident vasculaire cérébral (par ex. troubles passagers de l?irrigation sanguine).

Maladie héréditaire ou acquise altérant la circulation sanguine.

Diabète grave, ayant provoqué des lésions des vaisseaux sanguins.

Migraine avec troubles sensoriels, passée ou actuelle.

Jaunisse passée ou actuelle (coloration jaune de la peau), troubles sévères passés ou actuels de la fonction hépatique, aussi longtemps que les paramètres hépatiques sont anormaux.

Tumeurs bénignes ou malignes du foie, passées ou actuelles.

Hémorragies vaginales d?origine indéterminée.

Cancer du sein ou de l?utérus, actuel ou traité, quand les hormones sexuelles jouent un rôle dans ces maladies.

Si l?une quelconque de ces anomalies apparaît pour la première fois pendant l?utilisation de NuvaRing, arrêtez immédiatement d?employer NuvaRing et consultez votre médecin (voir également la rubrique «Quand devez-vous consulter votre médecin aussi vite que possible?»). Dans l?intervalle, utilisez des méthodes contraceptives mécaniques ou chimiques.


Cette information destinée aux patientes relate certaines situations dans lesquelles vous devez interrompre l?utilisation de NuvaRing ou dans lesquelles la fiabilité de Nuva­Ring peut être diminuée. Dans de telles situations, vous ne devez pas avoir de relations sexuelles ou utiliser une méthode contraceptive non hormonale supplémentaire, par ex. un préservatif ou une autre méthode barrière de contraception. Ne pas utiliser la méthode du calendrier ou des températures. Ces méthodes peuvent s?avérer non fiables car NuvaRing modifie la température corporelle et le renouvellement de la glaire cervicale.

Lors de l?utilisation de contraceptifs hormonaux combinés comme NuvaRing, une surveillance étroite est indiquée dans les situations ci-après. Vous devez également consulter votre médecin si l?une des situations décrites ci-dessous survient pour la première fois, survient de nouveau ou s?aggrave pendant l?utilisation de NuvaRing:

diabète,

excès de poids,

hypertension artérielle,

affection rénale,

épilepsie,

maladie des valvules cardiaques ou certains troubles du rythme cardiaque,

phlébites (inflammations des veines), varices,

migraine,

si vous-même ou l?un de vos proches parents présente ou a présenté une augmentation des taux de cholestérol ou de triglycérides (lipides sanguins), une thrombose (caillot de sang), un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral,

si une personne de votre famille a actuellement ou a eu un cancer du sein,

maladies du foie (par exemple jaunisse avec ou sans démangeaisons) ou maladies de la vésicule biliaire (par exemple calculs biliaires),

maladie de Crohn ou colite ulcéreuse (maladies inflammatoires chroniques de l?intestin),

lupus érythémateux disséminé (LED, maladie de la peau qui s?étend à tout l?organisme),

syndrome hémolytique et urémique (SHU, perturbation de la coagulation sanguine qui aboutit à une insuffisance rénale),

drépanocytose,

porphyrie (une anomalie métabolique),

otosclérose (forme particulière de surdité de l?oreille moyenne),

chorée mineure (une maladie neurologique),

herpès pendant une grossesse antérieure.

Si vous présentez actuellement ou avez présenté par le passé (surtout pendant une grossesse antérieure) un chloasma (taches pigmentées brun jaune sur la peau, en particulier au niveau du visage), vous devez éviter toute exposition intense au soleil ou aux rayons ultraviolets.

Il peut être difficile d?utiliser NuvaRing chez les femmes qui présentent les troubles médicaux suivants: constipation, prolapsus du rectum, de la vessie ou de l?utérus ou douleurs lors des rapports sexuels.

Contraception hormonale et thrombose

Les femmes qui utilisent des contraceptifs hormonaux (par exemple la pilule) encourent un risque accru de formation de caillots dans les veines et les artères (maladies thromboemboliques veineuses et artérielles), ce qui peut parfois avoir des conséquences graves pour la santé. La formation d?un caillot dans les veines peut provoquer des thromboses veineuses profondes ou une embolie pulmonaire; dans les artères, elle peut induire un accident vasculaire cérébral ou un infarctus du myocarde.

Le risque de telles thromboses ou embolies existe lors de l?utilisation de tous les contraceptifs hormonaux, mais ce risque est plus faible que pendant une grossesse.

Il n?existe pas d?informations à ce propos pour ce qui est de l?utilisation de NuvaRing, mais on suppose que le risque est comparable au risque encouru lors de l?emploi d?autres méthodes contraceptives hormonales combinées.

On a signalé quelques cas de caillots de sang dans les yeux (thromboses de la rétine) ou dans d?autres organes tels que le foie, les reins ou l?intestin. Le lien de causalité avec l?utilisation de contraceptifs hormonaux n?est toutefois pas démontré.

Après un événement thrombotique, la récupération n?est pas toujours complète. Très rarement, la thrombose peut déboucher sur des déficits définitifs ou avoir une issue mortelle.

Si vous constatez d?éventuels signes d?une thrombose, vous devez interrompre l?utilisation de NuvaRing et consulter votre médecin (voir également «Quand devez-vous consulter votre médecin aussi vite que possible?»).

Le risque de formation d?un caillot dans les veines et artères augmente sous l?effet des facteurs suivants:

au fil du vieillissement;

en cas de tabagisme. Le risque de troubles circulatoires cardiaques ou cérébraux (infarctus du myocarde/accident vasculaire cérébral) augmente en outre avec l?âge et le tabagisme important. C?est pourquoi vous ne devez pas fumer, surtout si vous avez plus de 35 ans. Vous devez impérativement informer votre médecin sur vos habitudes tabagiques;

si un frère/une soeur ou l?un des parents a déjà présenté une thrombose veineuse, une embolie pulmonaire, un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral;

excès de poids important (votre médecin vous informera à ce propos);

perturbations du métabolisme des graisses sanguines (lipides);

hypertension artérielle (en particulier hypertension artérielle difficile à traiter);

certaines maladies cardiaques (maladies des valvules cardiaques, fibrillation auriculaire);

alitement ou mobilité réduite après un accident ou une opération;

anomalies de la coagulation sanguine.

Contraception hormonale et tumeurs

Il n?existe pas encore d?études spécifiquement menées à propos de l?administration vaginale d?hormones contraceptives (comme dans le cas de NuvaRing). Les informations ci-dessous émanent d?études concernant les contraceptifs oraux (pilule) et sont peut-être également applicables à NuvaRing:

Chez des femmes prenant la pilule, des cancers du sein ont été constatés un peu plus souvent que chez des femmes de même âge n?utilisant pas de pilule. Après l?arrêt de la prise de la pilule, le risque diminuait progressivement; 10 ans plus tard, ces femmes encouraient le même risque que celles qui n?avaient jamais pris la pilule. On ignore si cette différence est due à la pilule. Il se peut également que les femmes aient été examinées plus souvent, ce qui a facilité le dépistage du cancer du sein.

Chez des femmes qui prenaient la pilule, on a signalé, rarement, des tumeurs bénignes du foie et, encore plus rarement, des tumeurs malignes du foie. Ces tumeurs peuvent provoquer des hémorragies internes. Consultez immédiatement votre médecin si vous éprouvez de violentes douleurs abdominales.

Les infections chroniques causées par le papillomavirus humain (HPV) représentent le principal facteur de risque du cancer du col de l?utérus. La prise à long terme de la pilule pourrait y contribuer. Aucune donnée spécifique n?est encore disponible pour NuvaRing.

Quand devez-vous interrompre l?utilisation de NuvaRing et consulter immédiatement votre médecin?

Dans les situations suivantes:

grossesse certaine ou suspectée,

migraine ou maux de tête d?une intensité inhabituelle, que vous n?aviez jamais éprouvée auparavant, ou survenue fréquente de maux de tête d?une intensité inhabituelle,

survenue soudaine de troubles de la vision, de l?audition, de l?élocution ou d?autres perceptions,

douleurs unilatérales de la jambe et/ou gonflement d?une seule jambe,

survenue soudaine de troubles respiratoires ou d?une toux d?origine indéterminée,

survenue soudaine d?une violente douleur dans la cage thoracique, avec ou sans irradiation dans le bras gauche,

survenue soudaine de vertiges, d?un collapsus avec ou sans convulsions, d?une sensation de faiblesse, de troubles de la sensibilité ou de troubles de la coordination,

apparition d?une jaunisse (inflammation du foie),

démangeaisons sur tout le corps,

apparition soudaine de douleurs abdominales sévères ou gonflement abdominal,

augmentation importante de la tension artérielle (confirmée par des mesures répétées).

Quand devez-vous consulter votre médecin aussi vite que possible?

En cas de modification quelconque de votre état de santé (voir également «Quand NuvaRing ne doit-il pas être utilisé?» et «Quelles sont les précautions à observer lors de l?utilisation de NuvaRing?»),

si vous présentez des hémorragies intenses ou persistantes pendant l?utilisation de NuvaRing. Ce symptôme peut indiquer une tumeur utérine (voir également «Contraception hormonale et tumeurs»),

si vous découvrez un nodule mammaire. Ce signe peut indiquer un cancer du sein (voir également «Contraception hormonale et tumeurs»),

opération prévue (arrêter l?utilisation de l?anneau au moins 4 semaines auparavant) ou alitement ainsi que diminution de la mobilité après un accident ou une opération (il ne faut pas recommencer à utiliser l?anneau moins de deux semaines après le rétablissement de la mobilité complète),

si vous souhaitez changer de méthode contraceptive,

si vous cessez d?utiliser NuvaRing pendant quelque temps et souhaitez dorénavant l?utiliser à nouveau,

si vous avez prolongé de plus d?une semaine l?intervalle sans anneau ou si vous avez retiré NuvaRing pendant plus de 3 heures lors de la première semaine d?utilisation et que vous aviez eu un rapport sexuel au cours des 7 jours précédents,

si vous n?avez pas retiré NuvaRing pendant une période supérieure à 4 semaines (avant d?insérer un nouvel anneau, vous devez consulter votre médecin),

si vous n?avez pas eu vos règles deux fois de suite ou si vous suspectez une grossesse (avant d?insérer un nouvel anneau, vous devez consulter votre médecin),

si vous devez prendre d?autres médicaments (voir également «Interactions avec d?autres médicaments»).

Dans de très rares cas, l?anneau peut s?incruster dans le tissu vaginal. Si cela se produit chez vous, contactez votre médecin pour faire retirer l?anneau.

Interactions avec d?autres médicaments

Divers médicaments peuvent diminuer l?effet contraceptif de NuvaRing ou provoquer des hémorragies inattendues (hémorragies en cours de cycle, suintements hémorragiques): médicaments destinés au traitement de l?épilepsie (par exemple primidone, phénytoïne, phénobarbital, carbamazépine, oxcarbazépine, topiramate, felbamate), de la tuberculose (par exemple rifampicine), de l?infection par le VIH (par exemple ritonavir), des infections dues à des champignons (par exemple griséofulvine) ou d?autres maladies infectieuses (par exemple l?ampicilline, les tétracyclines) ou au traitement des troubles de l?humeur (millepertuis/Hypericum). Si vous utilisez pendant une courte durée l?un des médicaments énumérés ci-dessus, vous pouvez continuer à utiliser NuvaRing. Cependant, en fonction du médicament, vous devez, lors du traitement et pendant les 7 à 28 jours suivant la fin du traitement par ce médicament, utiliser une méthode contraceptive non hormonale supplémentaire (par ex. préservatif). Consultez à ce propos votre médecin ou votre pharmacien. Si l?administration concomitante du médicament est poursuivie au-delà des trois semaines d?utilisation de l?anneau, il faut insérer l?anneau suivant immédiatement après le précédent, sans respecter l?intervalle libre habituel (voir «Comment utiliser NuvaRing?»). Votre médecin vous donnera les instructions nécessaires à ce propos.

Les contraceptifs hormonaux peuvent réduire ou renforcer l?effet d?autres médicaments.

Quand vous utilisez NuvaRing, vous ne devez pas prendre en même temps un produit antidépresseur contenant du millepertuis (Hypericum) car cela risquerait de diminuer l?effet contraceptif. On a signalé des hémorragies en cours de cycle et quelques cas de grossesse non désirée chez des femmes qui prenaient en même temps des contraceptifs oraux (pilule) et des préparations de millepertuis.

Si vous êtes diabétique, l?emploi de contraceptifs hormonaux tels que NuvaRing peut modifier vos besoins en médicaments hypoglycémiants (y compris insuline).

Votre médecin déterminera si vous pouvez utiliser un contraceptif hormonal. Vous devez également signaler à tout autre médecin ou dentiste qui vous délivre une ordonnance le fait que vous utilisez NuvaRing. Ceux-ci pourront alors vous dire si vous devez employer des méthodes contraceptives complémentaires et, si oui, pendant combien de temps.

Vous pouvez utiliser des tampons lors de l?utilisation de NuvaRing. Insérez NuvaRing avant de mettre un tampon. Lors du retrait du tampon, vous devez être prudente et veiller à ce que l?anneau ne glisse pas accidentellement à l?extérieur. Si cela arrive, rincez l?anneau à l?eau froide ou tiède et réinsérez-le immédiatement.

L?utilisation de spermicides ou d?antifongiques vaginaux (par ex. ovules) n?altère pas l?effet contraceptif de Nuva­Ring. Néanmoins, la probabilité d?ouverture de la suture de l?anneau pourrait être légèrement augmentée (voir également la rubrique «Comment utiliser NuvaRing?» et «Rupture de l?anneau»).

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d?une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez déjà d?autres médicaments à usage interne ou externe (même en automédication!).


Il ne faut pas utiliser NuvaRing en cas de grossesse suspectée ou certaine. En cas de grossesse débutant pendant l?utilisation de NuvaRing, il faut retirer l?anneau.

En général, il n?est pas recommandé d?employer NuvaRing pendant l?allaitement. Si vous souhaitez néanmoins le faire, demandez conseil à votre médecin.

Comment l'utiliser ?

Quand et comment faut-il insérer et retirer NuvaRing?

Vous pouvez placer vous-même NuvaRing dans le vagin. Votre médecin vous donnera les explications nécessaires la première fois que vous utiliserez NuvaRing. L?anneau vaginal doit être inséré le jour adéquat (voir «Insertion du premier anneau») et rester en place dans le vagin pendant 3 semaines consécutives. Vous pouvez vérifier à tout moment si l?anneau est encore en place dans le vagin.

Lavez-vous les mains avant l?insertion ou le retrait de l?anneau. Choisissez la position qui vous semble la plus confortable, par exemple debout avec une jambe surélevée, en position accroupie ou en position couchée. Extrayez NuvaRing du sachet. Tenez l?anneau entre le pouce et l?index, comprimez les deux côtés de l?anneau l?un sur l?autre et introduisez l?anneau dans le vagin. Une fois que NuvaRing est en place, vous ne devez pas le sentir. Si vous éprouvez une sensation désagréable, enfoncez doucement NuvaRing plus profondément dans le vagin. La position exacte de l?anneau dans le vagin n?a pas d?importance.

Au bout de trois semaines, il faut retirer NuvaRing en passant l?index sous le bord antérieur ou en maintenant le bord entre le pouce et l?index, avant d?extraire l?anneau. Remettre l?anneau usagé dans le sachet et le jeter dans une boîte à ordures (ne pas le jeter dans les toilettes). Ensuite, il faut rester une semaine sans utiliser l?anneau.

L?anneau vaginal doit rester sans interruption dans le vagin pendant trois semaines consécutives après le jour de l?insertion. Au bout de trois semaines, il faut retirer l?anneau le même jour de la semaine et à peu près à la même heure que lors de l?insertion (par exemple, si vous avez inséré NuvaRing un mercredi à 22 heures, il faut retirer l?anneau 3 semaines plus tard, le mercredi vers 22 heures).

Pendant l?interruption d?une semaine, il se produit habituellement, 2 à 3 jours après le retrait de l?anneau, une hémorragie de privation.

Après l?interruption d?une semaine, introduire un nouvel anneau dans le vagin, le même jour de la semaine et à peu près à la même heure que lors du cycle précédent, même si l?hémorragie de privation n?a pas encore cessé. Inscrivez dans votre agenda la date d?insertion et de retrait de NuvaRing, afin de ne pas oublier. A la dernière page de la notice d?emballage vous trouverez des autocollants aide-mémoire afin que vous vous rappeliez la date à laquelle il faut remplacer votre NuvaRing.

Si vous respectez bien la procédure décrite ci-dessus, votre hémorragie de privation surviendra toutes les 4 semaines, à peu près les mêmes jours.

Insertion du premier anneau

Si vous n?avez pas utilisé de contraceptif hormonal au cours du mois précédent

Insérez le premier NuvaRing au premier jour de votre cycle naturel (le jour 1 est le premier jour des règles). Vous pouvez également commencer l?utilisation de NuvaRing entre le jour 2 et le jour 5. Cependant, si vous avez un rapport sexuel pendant les 7 premiers jours après l?introduction de NuvaRing, vous devez utiliser une méthode contraceptive supplémentaire de type mécanique (par ex. préservatif). Cette recommandation ne doit être suivie que pendant l?utilisation du premier anneau.

Si vous avez utilisé une pilule combinée au cours du mois précédent

Insérez NuvaRing au plus tard le lendemain de la suspension de la prise de votre pilule actuelle. Si votre boîte de pilules contient aussi des comprimés inactifs (comprimés de placebo), insérez NuvaRing au plus tard le lendemain de la prise du dernier comprimé inactif. Si vous n?êtes pas certaine de quel comprimé il s?agit, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Ne prolongez jamais la pause sans hormone de votre pilule actuelle au-delà de la durée recommandée.

Si vous avez utilisé un patch contraceptif au cours du mois précédent

Insérez NuvaRing au plus tard le lendemain de votre pause habituelle sans patch.

Ne prolongez jamais la pause sans patch au-delà de la durée recommandée.

Si vous avez utilisé une minipilule (pilule contenant uniquement un progestatif) au cours du mois précédent

Vous pouvez arrêter à tout moment la prise de la minipilule et insérer NuvaRing le lendemain à la même heure. Cependant, n?oubliez pas que, pendant les sept premiers jours suivant l?insertion de NuvaRing, vous devez utiliser une méthode contraceptive supplémentaire, de type mécanique (par exemple préservatif).

Si vous avez utilisé un produit injectable, un implant ou un dispositif intra-utérin (stérilet) libérant un progestatif au cours du mois précédent

Commencez à utiliser NuvaRing le jour de la date prévue de l?injection suivante ou le jour du retrait de l?implant ou du stérilet. Cependant, n?oubliez pas que pendant les sept premiers jours suivant l?insertion de l?anneau, vous devez utiliser une méthode contraceptive supplémentaire, de type mécanique (par exemple préservatif).

Utilisation après une naissance ou après un avortement survenu au-delà des trois premiers mois de grossesse

Après une naissance ou un avortement au-delà du troisième mois de grossesse, le risque de maladies thromboemboliques est augmenté; vous ne devez donc commencer à utiliser l?anneau qu?au plus tôt à la quatrième semaine suivant l?accouchement ou l?avortement. Si vous commencez plus tard, vous devez utiliser en plus un contraceptif formant barrière pendant les 7 premiers jours d?emploi de NuvaRing. Si vous avez déjà eu des rapports sexuels, il faut exclure une grossesse ou attendre les premières règles naturelles avant de commencer à utiliser l?anneau.

Utilisation après une fausse couche ou un avortement au cours des trois premiers mois de la grossesse

Vous pouvez utiliser NuvaRing immédiatement. Vous n?avez pas besoin de recourir à d?autres mesures contraceptives. Si vous ne souhaitez pas l?utiliser immédiatement, respectez les directives énoncées au paragraphe «Si vous n?avez pas utilisé de contraceptif hormonal au cours du mois précédent». Dans l?intervalle, vous devez utiliser un contraceptif formant barrière.

Si vous avez utilisé plus d?un seul anneau NuvaRing à la fois (surdosage)

Aucun incident sévère dû à une surdose d?hormones provenant de NuvaRing n?a été rapporté. Si vous avez inséré accidentellement plus d?un anneau, des nausées, des vomissements et des saignements vaginaux peuvent survenir. Si vous constatez qu?un enfant est entré en contact avec les hormones de NuvaRing, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Fin de l?utilisation de NuvaRing

Vous pouvez à tout moment arrêter d?utiliser NuvaRing. Si vous ne désirez pas de grossesse, demandez à votre médecin d?autres méthodes de contrôle des naissances.

Si vous arrêtez d?utiliser NuvaRing afin de tomber enceinte, il est recommandé de manière générale d?attendre une menstruation naturelle avant de tenter de tomber enceinte. Cette précaution s?avère également utile lors du calcul de la date de l?accouchement.

Après l?arrêt de l?utilisation des contraceptifs hormonaux, la plupart des femmes constatent que leurs règles se normalisent dans un délai de un ou deux mois. Toutefois, si votre cycle ne se normalise pas au cours des 2?3 premiers mois suivant l?arrêt de l?utilisation de l?anneau, vous devez consulter votre médecin.

Conduite à tenir si vous n?avez pas respecté le mode d?emploi recommandé

Si vous n?avez pas utilisé l?anneau pendant plus d?une semaine (oubli d?insérer un nouvel anneau après la période sans anneau)

Vous devez insérer un nouvel anneau dans le vagin aussitôt que vous remarquez que vous avez oublié l?application. Si vous avez des rapports sexuels au cours des sept jours suivants, utilisez une méthode contraceptive supplémentaire de type mécanique (par exemple préservatif). Si vous avez eu des rapports sexuels pendant la période sans anneau, il se peut que vous soyez enceinte. Informez immédiatement votre médecin. Le risque de grossesse est d?autant plus grand que la durée écoulée sans anneau est longue.

L?anneau a été hors du vagin pendant quelque temps (si NuvaRing a été expulsé accidentellement, voir sous «Expulsion accidentelle de l?anneau»)

Afin de prévenir une grossesse, NuvaRing libère lentement des hormones dans le corps. Lorsque l?anneau est retiré du vagin pendant plus de 3 heures, la durée pendant laquelle aucune hormone n?est plus libérée est trop longue et il se peut que l?efficacité contraceptive soit alors diminuée. C?est pourquoi l?anneau ne doit pas rester hors du vagin pendant une durée supérieure à 3 heures par 24 heures.

Si l?anneau vaginal s?est trouvé temporairement hors du vagin pendant moins de trois heures, son effet contraceptif n?est pas réduit. Il faut réinsérer l?anneau le plus rapidement possible (sans dépasser un intervalle de trois heures) après l?avoir rincé à l?eau froide ou tiède (mais pas chaude!).

Si l?anneau s?est trouvé lors de la 1ère ou la 2è semaine d?utilisation pendant plus de trois heures hors du vagin, son effet contraceptif peut être diminué. Réinsérez l?anneau aussitôt que vous remarquez l?expulsion et laissez-le sans interruption dans le vagin jusqu?à la fin de la 3è semaine. Si vous avez un rapport sexuel pendant les sept premiers jours après la réintroduction de l?anneau, vous devez utiliser une méthode de contraception supplémentaire de type mécanique (par ex. préservatif).

Si l?anneau s?est trouvé lors de la 3è semaine d?utilisation pendant plus de trois heures hors du vagin, son effet contraceptif peut être diminué. Vous devez jeter cet anneau et choisir une des deux possibilités suivantes:

1) Réintroduisez immédiatement un nouvel anneau.

Attention: dans ce cas, votre prochaine période d?utilisation de trois semaines commence. Il se peut que vous n?ayez pas de menstruation mais que des saignements entre les règles surviennent.

2) Attendez la menstruation et introduisez un nouvel anneau, mais pas plus tard que sept jours après le retrait ou l?expulsion du dernier anneau.

Attention: ne choisissez cette possibilité que si vous avez utilisé NuvaRing sans interruption au cours des 7 derniers jours.

Vous avez oublié de retirer l?anneau

Si vous avez laissé l?anneau dans le vagin pendant plus de 3 semaines et au maximum 4 semaines, l?effet contraceptif est encore suffisant. Respectez l?interruption habituelle d?une semaine sans anneau puis utilisez un nouvel anneau.

Si vous avez laissé l?anneau dans le vagin pendant plus de 4 semaines, son effet contraceptif peut être compromis et une grossesse est possible. Consultez votre médecin avant d?utiliser un nouvel anneau.

Si vous n?avez pas respecté les directives recommandées et que vous n?avez pas vos règles pendant la première interruption normale sans anneau, il se peut que vous soyez enceinte. Consultez votre médecin avant d?utiliser un nouvel anneau.

Expulsion accidentelle de l?anneau

Si NuvaRing n?a pas été inséré correctement, il peut glisser hors du vagin, par exemple lors du retrait d?un tampon, lors de la défécation, pendant un rapport sexuel ou lors d?un effort physique intense. Cela peut aussi se produire chez les femmes qui présentent certains états pathologiques (par exemple constipation, prolapsus). Si l?anneau a été expulsé, vous pouvez le laver à l?eau froide ou tiède (jamais à l?eau chaude) et le remettre en place dans le vagin (voir sous «Conduite à tenir si vous n?avez pas respecté le mode d?emploi recommandé/l?anneau a été en dehors du vagin pendant quelque temps»).

Rupture de l?anneau

Une rupture de NuvaRing peut survenir dans des cas très rares. Si vous remarquez une telle rupture de l?anneau, vous devez le jeter et le remplacer aussi vite que possible par un nouvel anneau. Pendant les 7 jours suivants, vous devez utiliser une méthode contraceptive supplémentaire (par ex. préservatif). Si vous avez eu un rapport sexuel avant de remarquer la rupture de l?anneau, vous devez consulter votre médecin.

Modification de la date des règles

Pour avancer la date de vos règles

Si vous utilisez NuvaRing conformément aux modalités recommandées, vous aurez vos règles régulièrement toutes les quatre semaines. Si vous souhaitez modifier cette situation, il vous suffit de raccourcir la phase d?interruption sans anneau. Par exemple, si vos règles débutent généralement un vendredi et que vous souhaitez qu?à l?avenir elles commencent un mardi (trois jours plus tôt), vous devez insérer l?anneau suivant trois jours plus tôt que d?habitude. Ainsi, votre prochaine menstruation commencera à un jour différent, dans ce cas 3 jours plus tôt. Si vous respectez un intervalle libre (sans anneau) très court (par exemple trois jours ou moins), il se peut que n?ayez pas d?hémorragie pendant cette période. Pendant l?utilisation de l?anneau suivant, il peut alors se produire un suintement hémorragique ou des hémorragies en cours de cycle. La période d?interruption sans anneau ne doit jamais durer plus d?une semaine. Vous pouvez toujours raccourcir la durée de l?interruption du traitement par l?anneau, mais ne devez jamais la prolonger.

Pour retarder la date de vos règles

Pour retarder la date de vos règles dans des situations particulières, il suffit d?insérer l?anneau suivant dès le retrait de l?anneau en cours d?utilisation, sans respecter d?intervalle libre entre l?utilisation des deux anneaux. Vous pouvez laisser le deuxième anneau en place pendant trois semaines. Cependant, pendant l?utilisation du deuxième anneau, il peut se produire des hémorragies en cours de cycle ou des suintements hémorragiques. Dès que vous souhaitez avoir vos règles, il suffit de retirer l?anneau. Laissez s?écouler l?intervalle libre habituel d?une semaine, puis insérez un nouvel anneau.

Conduite à tenir en cas d?anomalies des hémorragies

Survenue d?hémorragies imprévues

Pendant l?utilisation de NuvaRing, certaines femmes peuvent présenter des hémorragies imprévues (hémorragies en cours de cycle ou suintements hémorragiques) entre les règles. Continuez cependant à utiliser l?anneau tout à fait normalement. Toutefois, si l?hémorragie anormale persiste, devient plus intense ou se reproduit, il faut consulter votre médecin.

Vous n?avez pas vos règles

NuvaRing a été correctement utilisé

Certaines femmes ne présentent pas d?hémorragie de privation pendant la suspension du traitement par l?anneau.

Si vos règles sont absentes une seule fois, que vous avez utilisé NuvaRing correctement et n?avez employé aucun autre médicament, il est très peu probable que vous soyez enceinte. Continuez à utiliser NuvaRing normalement.

Par contre, si vos règles sont absentes deux fois de suite, il se peut que vous soyez enceinte. Informez immédiatement votre médecin. N?utilisez pas d?autre NuvaRing tant que votre médecin n?a pas exclu l?éventualité d?une grossesse.

NuvaRing n?a pas été correctement utilisé

Si vous n?avez pas correctement respecté les directives d?utilisation de NuvaRing et que vos règles ne surviennent pas pendant la phase sans anneau, il se peut que vous soyez enceinte. Avant d?utiliser à nouveau NuvaRing, vous devez consulter votre médecin.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l?efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

En plus des effets secondaires mentionnés au paragraphe «Quelles sont les précautions à observer lors de l?utilisation de NuvaRing?», on peut noter les effets secondaires suivants pendant l?utilisation de NuvaRing:

Fréquents

Maux de tête, migraine.

Pertes vaginales, inflammation du vagin, mycoses.

Démangeaisons dans la région génitale.

Prise de poids.

Nausées, douleurs du bas-ventre.

Sensation de tension dans la poitrine.

Dépression.

Menstruation douloureuse (dysménorrhée).

Acné.

Diminution du désir sexuel (libido).

Expulsion de l?anneau, sensation de corps étranger.

Occasionnels

Douleurs vaginales, sécheresse vaginale, odeur vaginale, etc.

Troubles de la menstruation, syndrome prémenstruel.

Troubles au niveau de la poitrine.

Éruption cutanée, chute de cheveux, eczéma, démangeaisons.

Vertiges, diminution de la sensation tactile.

Anxiété, humeur modifiée, fluctuations d?humeur.

Vomissements, diarrhée, constipation.

Augmentation de l?appétit.

Infection des voies urinaires ou de la vessie, mycoses, infections vaginales.

Troubles urinaires, miction impérieuse.

Inflammation du col de l?utérus.

Douleurs dorsales, crampes musculaires, douleurs dans les membres.

Fatigue, malaise, irritabilité.

Hypertension.

Troubles visuels.

Bouffées de chaleur.

Difficultés lors de l?introduction/du retrait de l?anneau, anneau rompu.

Douleurs ou hémorragies lors des rapports sexuels.

Rares

Hypersensibilité.

Urticaire.

Réactions locales au niveau du pénis chez le partenaire.

Consultez votre médecin ou pharmacien si vous constatez que vous présentez des effets secondaires, surtout si ceux-ci sont graves ou prolongés, de même que s?il apparaît une modification de votre état de santé dont vous supposez qu?elle est due à NuvaRing.

Comment le produit doit-il être stocké ?

Il faut conserver NuvaRing à une température comprise entre 2 et 30 °C, dans son emballage d?origine, à l?abri de la lumière et hors de portée des enfants. Si un enfant a touché à NuvaRing, signalez ce fait à votre médecin.

Il faut utiliser NuvaRing dans les 4 mois suivant la date de dispensation. Si la date de péremption précède l?échéance de quatre mois, c?est la date de péremption qu?il faut respecter.

N?utilisez pas le médicament si vous constatez une modification de la couleur de l?anneau ou d?autres signes visibles d?altération de la qualité.

Après avoir été retiré, NuvaRing doit être placé dans le sachet refermable et être éliminé ainsi avec les ordures ménagères, afin d?éviter que des personnes n?entrent en contact avec lui accidentellement. NuvaRing ne doit pas être jeté dans les toilettes.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d?une information détaillée destinée aux professionnels.

Plus d'informations

1 NuvaRing contient 11,7 mg d?étonogestrel et 2,7 mg d?éthinylest

Les cookies nous permettent de vous proposer nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies. OK